Critique de film

pub

L'Attaque des guêpes tueuses

"Deadly Swarm"
affiche du film

Au Guatemala, une équipe menée par le lunatique Docteur Schroeder dérobe à une tribu d’Indiens, un essaim de guêpes tueuses. Ils embauchent un vendeur de drogue pour faire passer l’essaim au Mexique. Lors du transport en camion, un accident libère les insectes. Le transport était surveillé par une journaliste Américaine, qui couvrait les sujets de trafic de cocaïne. Coïncidence de parcours, Daniel – un entomologiste, fait des recherches sur les moustiques près de la zone de l’accident. Lorsque les villageois de la région sont attaqués par des guêpes tueuses, Daniel se rend compte du danger que représentent ces insectes pour la population.

pub


Trailer - L’attaque des guêpes tueuses (2003)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de L’attaque des guêpes tueuses -
Par : Damien Taymans

Que peut-on raisonnablement attendre d’un DTV narrant une invasion de guêpes tueuses dans une petite ville d’Amérique centrale ? L’histoire, filiforme, ne parvient jamais à passionner. Les personnages, réduits à de simples caricatures grossièrement esquissés, ne sollicitent pas la moindre empathie. Visiblement peu concernés par l’étron dans lequel ils évoluent, les révélations cachetonnent (Shane Brolly, le Kraven de la saga Underworld, et J. Patrick L’homme sans ombre McCormack) tandis que les seconds couteaux se contentent de leur figuration bavarde. Et, pendant ce temps, des nuées de guêpes déferlent sur une petite communauté mexicaine, piquent avec fureur quelques individus isolés et investissent leur corps dont ils font leur nid avant de s’expulser violemment et d’entamer un nouveau cycle.

Guère passionnant, L’attaque des guêpes tueuses (tout est dans l’intitulé) cultive poncifs et conventions de bout en bout et ne récolte au final qu’un spectacle de piètre qualité. Au point que même les attaques susnommées ne parviennent pas à faire illusion : rendues dans des CGI ridicules, les nuées d’insectes volants s’avèrent difficilement identifiables et, paradoxalement, ne séduisent que lorsqu’elles contrôlent l’espace aérien, du fait de leur éloignement relatif par rapport à l’objectif. Sitôt qu’elles mordent du terrain sur le spectateur, leur crédibilité en prend un sacré coup et les séquences, censées atteindre l’apothéose, le faîte de la terreur de cette bande prétendument horrifique, ne deviennent en définitive que les moments d’anthologie privilégiés d’un bêtisier presque aussi long que l’œuvre avec, comme cerise sur le gâteau, l’habituelle manifestation touristique qui se transforme en lieu de villégiature pour les bêbêtes ailées. A la manière des fêtes balnéaires de Piranhas ou des plages surpeuplées des Dents de la mer, L’attaque des guêpes tueuses concentre le nœud de l’intrigue sur le Jour des morts, fête locale qui rassemble des centai…, enfin, des dizaines de personnes qui entraîne une lutte d’influence entre l’entomologiste surexcité et le maire obèse (campé par un digne représentant, Roger Nevares, acteur du show de téléréalité Fat Nation), tranquillement avachi sur son fauteuil de cuir, cigare au bec.

Véritable purge sans intérêt, L’attaque des guêpes tueuses est un nouvel exemple de ces bandes inutiles qui polluent le marché de la vidéo en capitalisant sur des plans-catastrophes que les plus pessimistes (et voyeurs) convoitent allègrement. A l’instar de La menace des fourmis tueuses ou du Tour de Sardaigne, le métrage distille néanmoins une vraie bouffée d’exotisme au gré de paysages pittoresques.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 10436 photo 10437 photo 10438 photo 10439 photo 10440 photo 10441 photo 10442 photo 10443
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018
affiche du film
Ride
2018
affiche du film
Kasane – Beauty and Fate
2018
affiche du film
Superlópez
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage