Critique de film

pub

Awake

"Awake"
affiche du film

Alors qu'il est sur la table d'opération, un jeune homme revient à lui et prend conscience de sa situation, mais paralysé et privé de ses sens, il ne peut faire appel au chirurgien. Son épouse devra pour sa part lutter contre ses propres démons pour mettre fin à ce drame dont est victime ce jeune couple.

pub


Trailer - Awake (2007)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Awake - Wake up !
Par : Gore Sliclez

Aux Etats-Unis il est encore possible d’octroyer un budget de 9 millions de dollars à un jeune réalisateur ainsi qu’un casting alléchant (Jessica Alba et Hayden Christensen) pour son tout premier film. Il y a de quoi en frustrer plus d’un sous nos latitudes…
C’est pourtant ce qui est arrivé au Britannique Joby Harold pour exploiter cette histoire de jeune yuppie, héritier d’un empire industriel et étouffé par une mère possessive, qui se fait opéré dans l’urgence à cause d’un cœur défectueux. Une fois anesthésié celui-ci se rend compte avec effroi qu’il est tout à fait conscient et qu’il ressent la douleur. Parvenant alors à se dédoubler il tente de déjouer un complot orchestré par sa jeune épouse et son ami chirurgien.

Dans « Salle d’autopsie quatre », Stephen King nous offrait une nouvelle à l’intrigue redoutable et passionnante. Celle d’un homme considéré comme mort et qui se retrouve en salle d’autopsie pour identifier la cause de son décès. Seul hic au tableau, il n’est pas mort mais rendu paralysé par une morsure de serpent qui lui donne l’apparence d’un cadavre. Et quand la fraiseuse s’approche pour commencer le travail du légiste, c’est notre propre cœur qui s’emballe…

Constat évident de Awake : Joby Harold n’est pas le maître de l’épouvante et c’est franchement dommage. Car le réalisateur anglais ne prend pas l’initiative d’exploiter totalement la scène d’opération à cœur ouvert préférant fuir dans un thriller d’un classicisme sans surprise, ennuyeux et tellement prévisible. Ce choix frileux de ne pas aborder de front un cinéma plus typé, voire plus hardcore pourquoi pas, rend l’œuvre stérile et ce n’est pas la (relativement) belle photographie et les quelques rares rebondissements scénaristiques qui viendront sauver ce film mièvre. Pire, les minauderies d’une Jessica Alba décidément aussi « avenante » (mais décidément trop pudique !) que piètre comédienne viendront terrasser définitivement tout prémisse d’intérêt.
Même Hayden Christensen semble sous-exploité compte tenu du talent inné de ce jeune acteur. Merci cependant à Lena Holin qui apporte à elle toute seule la crédibilité nécessaire à ce naufrage.

Awake est donc un film terne, au scénario peu culotté et à l’intrigue d’une platitude navrante. A déconseiller tout simplement…

Commentaires sur le film

LOLITA

0 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

HAYDEN JE TAIIME MON HOOOMMEE

4 mai 2009 à 19:05 | Par LOLITA

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 14505 photo 14506 photo 14507 photo 14508 photo 14509 photo 14510 photo 14511 photo 14512 photo 14513
Voir la galerie complète

News associées (1)

juillet 2008
Wilkinson American Movie Day (...)
3/07/2008

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage