BIFFF 2018

BIFFF 2018 - Retour sur la conférence de presse

WELCOOOOOOOOOOOOOME, pour 13 jours de folie et de bonne humeur.

Ouverture fracassante pour cette 36éme édition du BIFFF qui aura lieu au palais des Bozar à Bruxelles du 3 au 15 avril 2018.
En effet, tous les détails et innovations de ce méga-événement ont été dévoilés ce 15 mars. Quels sont donc les pépites qui se cachent derrière l’attrayante affiche de René Follet ?

Pas mal de nouveautés vous attendent donc pour cette 36éme édition. Tout d’abord, pour ceux qui seraient tentés par une expérience de réalité virtuelle, une vingtaine de courts-métrages de genres seront accessibles aux festivaliers (et gratuitement siouplaît) tous les jours de 14h à 23h, offrant aux plus curieux une expérience immersive à 360 degrés (dont Hurricane Gangster de l’ami Helvète Olivier Beguin et Muse de Jaume Balaguero).

Se dérouleront également les habituels Make-up contest, Art Contest, Zombifff-lympics -les footeux bénéficieront même au plaisir d’assister à un improbable match ZOMBIES VS JOURNALISTES et de jubiler lors de l’évidente défaite de ces derniers. Le Bal des vampires 2018 aura quant à lui la particularité de se dérouler sur le site même de Bozar le 7 Avril, tout ça jusque 6 heures du matin pour les enragés les plus résistants.

N’oublions pas de mentionner - pour les amateurs de littérature – la seconde édition du festival « Boulevard du polar » qui se tiendra, toujours sur site en présence d’invités prestigieux tels que Craig Johnson et Deon Meyer.

Ayant pour vocation de promouvoir un maximum le cinéma de genre, la seconde édition du BIF MARKET s’étalera également sur le site, du 4 au 6 avril, gageons que cette belle initiative rencontrera une fois de plus un franc succès et permettra encore à des cinéastes pleins d’idées mais sans le sous de nous pondre des œuvres originales pour les éditions à venir.
Les fans de mangas ne seront pas en reste puisque cette édition fêtera le grand retour du Manga&Fantasy Market qui ouvrira ses portes le 15 avril de 10h à 20h30 dans le Hall Horta.

Au rayon des invités, les festivaliers auront notamment le plaisir de rencontrer - au détour des nombreux couloirs du palais des Bozar- des artistes prestigieux tels que Lloyd Kaufmann, Julia Ducourneau, Stéphanie Crayencour, Laurent Lucas (qui constitueront le Jury International). Pour ceux qui auraient été en séjour sur Pluton ces derniers temps, Le Sieur Guillermo Del Toro, récemment oscarisé, sera présent le 11 avril pour une Masterclass d’anthologie orchestrée par un autre talentueux réalisateur : Fabrice Du Welz.

Il est naturellement impossible de mentionner au complet le nombre d’invités, tant ils seront nombreux mais, rassurez-vous, il y en aura pour tous les goûts, notamment avec le chilien Lucio A Rojas, qui viendra présenter son long métrage
ultra-violent dans le plus pur style Rape and Revenge, Trauma, à ne pas conseiller aux âmes sensibles.

Côté programmation, plus de 150 films à découvrir dont 12 avant-premières mondiales et 13 avant-premières européennes ; Pour les plus motivés, ne tardez pas à établir votre programmation car les choix vont être difficiles et surtout prévoyez un coussin anti-escarres qui vous sera de la plus grandes utilité eu égard au fait que la majorité des films durent plus de 100 minutes.

La séance d’ouverture annonce la couleur : Ghostland, le dernier long métrage de Pascal Laugier, au sujet duquel il est impossible de trouver une critique négative depuis sa présentation à Gérardmer et qui n’a pas encore pu bénéficier d’une sortie belge, foncez sans hésiter.

Pour le reste – et parmi les plus attendus – vous pourrez notamment découvrir le futuriste Man Divided de Max Kestner, Muse, le dernier long métrage du talentueux Jaume Balaguero,
I Kill Giants de Anders Walter (cocorico : coproduction belge), The Tag Along 2 dont le premier et surprenant opus avait été sélectionné en 2016, Dhogs d’Andres Goteira, le dérangeant Freehold de Dominic Bridges, Hunting Emma de Byron Davis, Parrallel d’un mexicain habitué du BIFFF, Isaac Ezban, Cold Skin de Xavier Gens, ainsi qu’en avant première mondiale : le premier film belge 100% Netflix au titre révélateur La femme la plus assassinée du monde de Franck Ribière. Ceci clôturant le fameux name droping cher à certains.

N’oublions naturellement pas de mentionner la rétrospective Kim Jee-Woon, dans le cadre de laquelle vous aurez l’occasion de (re)voir sur grand écran des oeuvres telle que l’inestimable I saw the devil.

Le sublime court métrage Caducea du Liégeois Christophe Mavroudis sera également projeté hors compétition, ce qui donnera une possibilité à ceux qui n’ont pas pu visionner cette perle de s’en régaler sur grand écran.
Enfin, dernier court très attendu - dans le plus pur style western bien sanglant – Sons of bitches du suisse Arnaud Baur en compétition européenne et pour rester dans les prénoms Arnaud : Ca tourne près de chez vous dernier long métrage du sympathique belge Arno Pluquet.

Pour l’habituelle séance de clôture, les inconditionnels de Charlize Theron ne seront pas en reste, puisque sera projetée la comédie outrancière The Gringo de Nash Edgerton.

En espérant vous retrouver nombreux, heureux et en forme, autour d’une (ou plusieurs Troll) pour le plus haut en couleur des rendez-vous mondiaux du cinéma de genre, et ce d’ici quelques jours ; profitez-en, ça arrive près de chez vous.

Teaser 2018 :
Plus d’infos sur : http://www.bifff.net/fr

Ps : Les habituels BIFFF on stream reprenant les avis des rédacteurs de cinémafantastique.net seront disponibles quotidiennement dans le but de donner un peu de baume coeur des malchanceux qui ne pourraient y participer tandis que des directs sur Snapchat seront aussi organisés.

Adam Korman.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Mercy Christmas
2017
affiche du film
Cargo
2017
affiche du film
Satan's Slaves
2017
affiche du film
The Thousand Faces of Dunjia
2017
affiche du film
La Femme la plus assassinée du monde
2018
affiche du film
Trench 11
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage