BIFFF 2019

BIFFF ON STREAM - Daddy’s Girl

Quentin Meignant

Quelle belle réussite ! Ce Daddy’s Girl sentait pourtant le piège à plein nez, lorgnant parfois allègrement vers le torture porn. Heureusement, même s’il reste très classique dans son cheminement et que le pseudo-twist final semble rapidement inéluctable, le film de Julian Richards est avant tout un mélange de genres allant du slasher au survival en changeant constamment de cible et de point de vue. Rythmé et sans concession, Daddy’s Girl remplit parfaitement le cahier des charges des genres à qui il emprunte ses codes.

Damien Taymans

Rien de tel qu’un bon petit classique... Invitation dans un monde du torture porn assez sage (les tortures en question sont davantage psychologiques que physiques) avec ce Daddy’s Girl qui n’oublie pourtant pas de taper dans l’irrévérence (c’est qui, la fille à son papa ?). Convenu certes mais cohérent dans son scénario et sa mise en forme, le film de Richards parvient même à réussir son dénouement, chose assez rare

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage