BIFFF 2019

BIFFF ON STREAM - Door Lock

Quentin Meignant

Présentée comme un remake de Malveillance, cette péloche coréenne est en fait une oeuvre à part entière. Certes inspirée par la pépite de Jaume Balaguero, elle parvient à réinventer quelques pans de son concept et entretient le mystère pendant pas mal de temps. Cela permet à Door Lock de tenir sur la longueur jusqu’à un final malheureusement victime d’un manque de lisibilité au niveau de sa mise en scène et un poil trop long.

Sébastien Brunclair

Remake coréen du très bon Maveillance de Jaume Balaguero, Door Lock s’en éloigne intelligemment et en propose une relecture aux situations plus variées mais à la tension et au malaise nettement moins présents. Moins mémorable que son cousin espagnol, certes, mais très efficace.

Damien TaymansGIF

Cette inutile relecture du Malveillance de Balaguero a le bon goût d’emprunter une autre voie scénaristique et d’exploiter au final le filon du stalker obsessionnel. Door Lock manque cependant de tonus et de suspense à force de se disperser géographiquement et de multiplier les personnages.

Roxane de Quirini

Pour des raisons évidentes de spoils, on ne mentionnera pas le film dans Door Lock est le remake. La Corée du Sud nous offre un thriller aux airs classiques mais qui finit par tirer son épingle du jeu avec plus ou moins de brio. Certes l’intrigue peine à se lancer et on s’ennuie un peu. Mais le scénario tient la route et on finit par apprécier le suspens et les twists que nous offre Kwon Lee.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Superlópez
2018
affiche du film
Quiet Comes the Dawn
2019
affiche du film
Brothers' Nest
2018
affiche du film
The Room
2019
affiche du film
Pokémon: Détective Pikachu
2019
affiche du film
Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage