BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - Enragés

Quentin Meignant

On a déjà trouvé la plus grosse daube du festival ! Si Enragés a réellement été fait dans le but de faire du cinéma, c’est simplement honteux et raté. Mention spéciale au twist final...

Damien Taymans

Le twist final ne permet même pas à l’œuvre de se raccrocher au ponton : la barque a pris l’eau de toutes parts, entraînant avec elle tous les membres du casting au fond du gouffre. En résulte un film de hold-up sans hold-up qui vire au road movie sans réel ancrage sur cette même route. Une production qui s’échine à reproduire certains gimmicks des prods hollywoodiennes, boude ses origines transalpines et ses racines françaises, une œuvre bâtarde sans âme.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Puppet Master: The Littlest Reich
2018
affiche du film
Rampant
2018
affiche du film
Le Cercle 2
2005
affiche du film
The 7th Floor
2013
affiche du film
Alien Crystal Palace
2018
affiche du film
Blackwood, le pensionnat
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage