BIFFF 2018

BIFFF ON STREAM - Freehold

Damien Taymans

Où est passée la deuxième chaussette ? Pourquoi la chaîne de télé a-t-elle été changée ? Est-ce normal que mes pâtes ont un goût de merde ? Toutes ces questions, tous ces bugs du quotidien, ces inquiétantes étrangetés sont résolues dans Freehold. A la fois malsain et drôle, cette bande ne s’encombre d’aucun détour et frappe juste et bien.

Quentin Meignant

Voilà typiquement le genre de production qui fait le charme du BIFFF depuis des années : un film dont on n’attend rien et qui se transforme automatiquement en véritable pépite ! Freehold, outre l’intelligence de sa mise en scène, brille par un scénario impeccable et un humour de tous les instants. Tantôt hilarant tantôt émouvant, le métrage, sorte de home invasion à contre-courant, excelle en tout point jusqu’à un final plutôt malin qui ne vient en rien entacher l’ensemble de l’oeuvre (Ouf ! Enfin un !).

Sébastien Brunclair

Drôle, cruel et génialement interprétée par l’inquiétant Javier Botat, Freehold est une merveille d’humour noir et de perversité. On en redemande !

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Mercy Christmas
2017
affiche du film
Cargo
2017
affiche du film
Satan's Slaves
2017
affiche du film
The Thousand Faces of Dunjia
2017
affiche du film
La Femme la plus assassinée du monde
2018
affiche du film
Trench 11
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage