BIFFF 2019

BIFFF ON STREAM - Hellboy

Samuël Tubez

Si l’on met de côté les deux films de Del Toro, force est de constater que Neil Marshall s’en est plutôt bien tiré. Le réalisateur de Dog Soldiers s’amuse comme un petit fou en livrant un spectacle généreusement gore où l’action ne s’arrête quasiment jamais. Dommage que sa mise en scène, tout comme les effets spéciaux, soient parfois inégaux, car il y a franchement de belles séquences (Baba Yaga) dans cette adaptation bien fidèle à l’oeuvre de Mignola. En plus David Harbour s’impose comme un excellent choix. Vivement la suite ?

Damien Taymans

On ne saisit toujours pas l’intérêt de refaire une adaptation de l’oeuvre de Mignola surtout de cette manière. Bordélique, le film de Neil Marshall se balade tous azimuts du repaire de Baba Yaga au bastion de la flicaille en passant par la cuisine d’Alice... Chacune nouvelle séquence ouvre la voie à un autre itinéraire tant et si bien que la quête initiale (chasser la Reine de Sang) finit par passer pour secondaire. Dommage car visuellement, le film est plutôt qualitatif.

Sébastien BrunclairGIF

Les fanboys de Del Toro sont d’ores et déjà en train de le tailler en pièces, mais il faut prendre ce Hellboy signé Neil Marshall comme ce qu’il est : un blockbuster aux allures de série B, ultra-violent mais vraiment jouissif. Oui c’est crétin, oui c’est inégal et parfois bancal, mais vous en connaissez beaucoup vous, des films aussi outranciers (c’est vraiment, vraiment gore) qui ont droit à une pareille visibilité en salles ? Prenez-le comme ce qu’il est, une alternative burnée aux films de super-héros lisses des écuries Marvel et DC, débranchez votre cerveau, et appréciez le spectacle.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Dead Center
2018
affiche du film
Ride
2018
affiche du film
Kasane – Beauty and Fate
2018
affiche du film
Superlópez
2018
affiche du film
Quiet Comes the Dawn
2019
affiche du film
Brothers' Nest
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage