BIFFF 2018

BIFFF ON STREAM - Human, Space, Time and Human

Alan Deprez

Kim Ki-duk est encore parvenu à nous vriller le cerveau. Son argument surnaturel (un bateau et ses passagers se retrouvent à voguer dans les nuages, sans plus d’explication) est prétexte à l’étalage des bassesses de l’âme humaine, émergeant à la faveur d’une fronde sociale (les vivres viennent à manquer) et quand flotte le parfum âcre de la lutte des classes (les privilèges sont réservés à l’élite). L’auteur de The Isle renvoie l’homme à sa propre animalité, qui refait surface sous l’effet des réflexes de survie, avant de dériver vers un final quasi métaphysique et lourd de symboles. Human, Space, Time and Human est une œuvre extrêmement puissante et d’une grande intelligence.

Benoit Levenkron

Ce dernier long-métrage en date du très prolifique Kim Ki-duk met une bonne demi-heure à installer une trame narrative ultra complexe. Après ces quelques longueurs indispensables, le spectateur se retrouve face à une véritable déferlante de scènes plus infâmes les unes que les autres. Là où certains réalisateurs auraient cédé à la facilité d’une violence gratuite, Ki-duk emprunte une direction novatrice dans laquelle tout est calibré, justifié et maîtrisé pour en arriver à un ensemble d’une homogénéité rare. Cette œuvre d’une qualité remarquable et d’une intelligence hors du commun, risque de rester gravée dans les mémoires de nombreux amateurs de cinéma asiatique pour la nuit des temps. Ce film fera l’objet par la suite d’une critique beaucoup plus détaillée.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Halloween
2018
affiche du film
The Night Comes for Us
2018
affiche du film
The Predator
2018
affiche du film
La Nonne
2018
affiche du film
L'Homme qui tua Don Quichotte
2018
affiche du film
The Inhabitant
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage