Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - John dies at the end

Quentin Meignant

Don Coscarelli pouvait-il imaginer meilleur retour aux affaires ? Son John dies at the End constitue un grand moment de porte-nawak, un sommet d’absurdité réjouissant et intelligent.

Samuël Tubez

L’équivalent horrifico-comique de Southland Tales. Pas sûr d’avoir tout compris mais qu’est-ce que c’était fun !

Damien Taymans

Coscarelli, je t’aime depuis le premier jour et ce n’est pas près de changer...

Alan Deprez

Le retour en grande forme de Don Coscarelli. "John Dies at the End" est profondément original, déjanté et généreux envers le public (les SFX de Robert Kurtzman - le "K" de KNB - sont au top), mais un tantinet trop bavard. Du coup, le film aurait mieux convenu à une séance de 20h00 ou 22h00, qu’en plein milieu de la Fantastic Night...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Mercy Christmas
2017
affiche du film
Cargo
2017
affiche du film
Satan's Slaves
2017
affiche du film
The Thousand Faces of Dunjia
2017
affiche du film
La Femme la plus assassinée du monde
2018
affiche du film
Trench 11
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage