BIFFF 2018

BIFFF ON STREAM - Party hard, die young

Damien TaymansGIF

Moins funs que ses zombies autrichiens, les personnages sont ici des stéréotypes prêts à se faire dézinguer les uns après les autres. Il ne reste au final qu’un slasher plutôt convenu et assez navrant.

Quentin MeignantGIF

A mille lieues de son savoureux Attack of the Lederhosen Zombies, Dominik Hartl a, ici, reçu pas mal de pognon que pour boucler son film. Et cela se ressent forcément à l’écran avec une profusion de fêtes dantesques et d’effets sanguinolents mais aussi au niveau de l’âme du film... car il n’y en a tout simplement aucune ! Produit façonné pour une exploitation en VOD auprès des jeunes en manque de sensations fortes, Party Hard Die Young n’est qu’un ersatz de ce qui se fait de mieux avec quelques nibards en plus. La surprise de la dernière partie tombe donc totalement à plat, le spectateur s’étant perdu depuis bien trop longtemps dans les fêtes croates...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Thousand Faces of Dunjia
2017
affiche du film
La Femme la plus assassinée du monde
2018
affiche du film
Trench 11
2017
affiche du film
Anon
2018
affiche du film
Flashburn
2017
affiche du film
Avengers 3 : Infinity War
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage