Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - Spiders 3D

Damien Taymans

Sans jamais quitter un premier degré pourtant handicapant, le script transforme ses sympathiques allusions à l’âge d’or de la science-fiction paranoïaque via une imagerie immuable (les hélicos traquent le monstre, l’armée et la science se font des crocs-en-jambe) en anachronismes et contraint, par extension, l’ensemble à flirter davantage avec le nanar oubliable qu’avec le B décomplexé et ultra-fun.

Quentin Meignant

On m’avait certes dit que le résultat n’était pas terrible mais l’appel des araignées de Tibor Takacs a été plus fort que tout. Résultat des courses : des yeux gonflés à cause de la 3D, un ennui permanent, la désertion de presque tous mes camarades de jeu et, surtout, la mauvaise digestion de mes pâtes au thon. En un mot : une nullité !

Seb Brunclair

Elles sont velues, elles ont vu, elles ont été vaincues, tout comme la patience du spectateur face à une telle abomination, même pas assez drôle pour être considérée comme nanarde.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Dead Center
2018
affiche du film
Ride
2018
affiche du film
Kasane – Beauty and Fate
2018
affiche du film
Superlópez
2018
affiche du film
Quiet Comes the Dawn
2019
affiche du film
Brothers' Nest
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage