BIFFF 2019

BIFFF ON STREAM - The Fare

Quentin MeignantGIF

Une boucle temporelle plutôt sympa visuellement et qui parvient à intriguer pendant trois quarts d’heure. Passé ce laps de temps, The Fare se répète malheureusement beaucoup trop et donne lieu à un final fleur bleue bien décevant.

Sébastien BrunclairGIF

Difficile de surprendre avec le principe de la boucle temporelle, déjà parfaitement exploité dans des productions telles qu’Un Jour sans fin ou le moins connu mais très bon The Infinite Man, présenté au BIFFF il y a quelques années. Le concept fonctionne relativement bien ici, mais la deuxième partie s’embourbe dans un romantisme niais au goût de guimauve. Attention à l’indigestion.

Damien Taymans

Avec son huis clos dans un taxi parcourant sans cesse les mêmes paysages, The Fare se la joue dans un premier temps façon Un jour sans fin avant d’atteindre un twist aussi original que capillotracté. Hélas, la réalisation et la photographie sont en deçà, au niveau des acteurs assez peu inspirés.

Roxane de QuiriniGIF

Ce huis clos nous entraîne le long d’une route déserte dans un taxi où deux personnages se rencontrent. 100 fois. Le film est long et les dialogues sont soporifiques. Mais le dernier tiers offre une réinterprétation qui n’est pas déplaisante et qui donne à l’oeuvre une toute nouvelle saveur.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Superlópez
2018
affiche du film
Quiet Comes the Dawn
2019
affiche du film
Brothers' Nest
2018
affiche du film
The Room
2019
affiche du film
Pokémon: Détective Pikachu
2019
affiche du film
Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage