BIFFF 2015

BIFFF ON STREAM - The Missing Part

Damien Taymans

Pour sa première incursion de l’édition dans le genre argentin, le BIFFF propose un film pas fini, bordélique à souhait, monté à la hache. Une jolie petite purge...

Quentin Meignant

Si le concept du "cheval-garou" (du moins, c’est ce qu’un spectateur européen a pu comprendre de la chose) est original et sans doute à creuser, La Parte Ausente fait tout le contraire en offrant une histoire sans fil conducteur, un montage rendant le tout incompréhensible et un rythme proche du zéro absolu.

Alan Deprez

L’œuvre du sympathique Galel Maidana (un chanteur-né, les BIFFFeurs vous le confirmeront !-ndr) s’avère confuse - voire incompréhensible - et raconte en définitive (bien) peu de choses. C’est dommage, car d’un filmage élégant à une belle direction photo (l’ambiance "film noir et nuit bleutée" marche à plein), La Parte Ausente (titre original) est emballé avec soin. Par ailleurs, c’est la première fois que nos mirettes de cinéphages étaient confrontées à des chevaux-garous argentins !

Seb Brunclair

Avec cette sorte d’hommage maladroit aux films noirs qui balade son néant scénaristique sur un rythme exécrable, Galel Maidana nous inflige un film hippique tout sauf épique.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Suspiria
2018
affiche du film
Cam
2018
affiche du film
Halloween
2018
affiche du film
The Night Comes for Us
2018
affiche du film
The Predator
2018
affiche du film
La Nonne
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage