BIFFF 2016

BIFFF ON STREAM - The Phone

Quentin Meignant

Un thriller temporel d’excellente facture, tant visuelle que narrative, qui semble s’inspirer des nombreux chefs-d’œuvre du genre au Pays du Matin Calme, tout en parvenant à se réinventer et à surprendre. Un peu longuet sur la durée - mais jamais dans son développement -, The Phone compte parmi les belles réussites de ce festival.

Alan Deprez

Trèèèèèèèès long et appliqué, The Phone doit être à l’image de ces produits usinés à longueur d’année, dont la plupart ne s’exportent pas à l’international. À côté des œuvres de Ryoo Seung-wan (Veteran) ou Na Hong-jin (The Chaser) - pour ne citer qu’eux -, on ne peut que le trouver très plat. Un thriller coréen "de bon élève".

Damien Taymans

The Phone est l’une des belles surprises de ce millésime 2016. Un thriller prenant, qui vous prend à la gorge pour ne vous lâcher qu’au générique de fin. De quoi terminer à bout de souffle .

Samuël Tubez GIF

Sans relief, un thriller qui se la joue paradoxe temporel pour tenter de se démarquer. L’idée est bonne mais encore faut-il y croire...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
La Nonne
2018
affiche du film
L'Homme qui tua Don Quichotte
2018
affiche du film
The Inhabitant
2017
affiche du film
Cutterhead
2018
affiche du film
Freehold
2017
affiche du film
Hérédité
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage