BIFFF 2019

BIFFF ON STREAM - The Witch : Part 1

Damien Taymans

Après une phase d’exposition lancinante mais intrigante, ce X-men-like dévoile tout ce qu’il a dans le ventre : The Witch happe le spectateur et l’envoie dans un tourbillon de combats, de violence, d’action dont il ne ressort pas indemne. On regrettera cependant qu le film ait été programmé aussi proche d’un Freaks qui aborde, de loin en loin, des thématiques assez voisines.

Roxane de QuiriniGIF

Un petit peu confus, The Witch parvient difficilement à nous entraîner dans son monde malgré les longues minutes d’explication donnée par certains protagonistes. L’humour des débuts est remplacé, au fil de l’oeuvre, par de la violence magnifiquement réalisée, ce qui n’est pas pour déplaire mais qui ne parvient pas à rattraper un scénario ou trop compliqué ou mal exploité.

Sébastien Brunclair

Dans une tradition typiquement coréenne, The Witch bascule d’un ton, d’une ambiance à l’autre sans crier gare. Au détour d"une scène, la bonne humeur adolescente naïve de la première moitié laisse place à un déchaînement de violence brutale et sans concession, malheureusement freiné par un trop-plein d’explications.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage