BIFFF 2018

BIFFF ON STREAM - The Year of the Plague

Damien Taymans

The Year of the Plague se montre engageant et prometteur durant sa première partie avant de faire montre de ses limites. On sent les scénaristes perdus tandis que C. Martín Ferrera et tout le casting font ce qu’ils peuvent pour éviter le naufrage. N’est pas de la Iglesia qui veut !

Sébastien BrunclairGIF

The Year of the Plague, c’est l’histoire d’un terrible gâchis qui fait peine à voir. Passé une première moitié terriblement prometteuse, le tout s’effondre au fil des minutes devant les yeux incrédules des spectateurs voulant y croire jusqu’au bout. S’amorçant comme une variation comico-horrifique de L’invasion des profanateurs de sépultures, à l’image du Dernier Pub avant la fin du monde d’Edgar Wright, le métrage fait ensuite volte-face pour s’enfoncer toujours un peu plus dans une tonalité sérieuse mal assumée et plombant la sympathie dégagée par son casting et son entame.

Quentin Meignant

Après une première partie incroyable qui fait preuve d’un humour jubilatoire et d’inspirations bis de très bon augure, The Year of the Plague se perd en chemin et multiplie les scènes inutiles et les longs tunnels de dialogue. Le pire est à venir avec un final tout simplement horripilant ! Quel gâchis !

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Mercy Christmas
2017
affiche du film
Cargo
2017
affiche du film
Satan's Slaves
2017
affiche du film
The Thousand Faces of Dunjia
2017
affiche du film
La Femme la plus assassinée du monde
2018
affiche du film
Trench 11
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage