BIFFF 2019

BIFFF ON STREAM - Tumbbad

Damien Taymans

Malgré l’une ou l’autre petite fausse note (les CGI sont parfois d’une qualité douteuse), Tumbbad se pose comme la pellicule horrifique indienne la plus aboutie depuis une bonne dizaine d’années. Rahi Anil Barve y injecte un bon baquet de folie arrosé d’un baril de foutraquerie, à l’image de son personnage principal halluciné et hallucinant qui porte l’essentiel du récit sur sa charismatique stature. La palme de l’oeuvre revient incontestablement au chef-op’ qui compose une photographie aussi inouïe dans les prises de vue extérieures de ces territoires indiens désolés et désolants que dans le ventre carmin de la bête. Des décors qui illustrent cette volonté de jouer sur les effets d’ombre et de lumière pour lutter contre le manichéisme primaire qui semble habiter ce conte visant justement à brouiller adroitement les pistes. Au jeu de la cupidité, les monstres ne sont pas forcément ceux que l’on croit.

Quentin Meignant

Décidément, ce BIFFF 2019 est une grande cuvée avec, une nouvelle fois, une magnifique surprise. Ce Tumbbad bénéficie d’une mise en images impeccables malgré la faiblesse de certains CGI. Mieux, créant un univers totalement inédit, Adesh Prasad et Rahi Anil Barve innovent complètement avec un récit mythologique et horrifique haletant et riche de détails.

Sébastien Brunclair

Original et somptueux, Tumbbad n’est pas forcément le film que laissait croire son entame et parvient à surprendre sur la durée. C’est certain, vous n’avez jamais vu un film indien comme celui-là.

Samuël TubezGIF

Malgré des efforts louables à vouloir mettre en scène une nouvelle mythologie et une créature inédite (mais esthétiquement ratée, merci les cgi au rabais) dans le bestiaire fantastique, Tumbbad n’est qu’un conte au final très illustratif et un brin répétitif sur la cupidité, qui passe un peu au-dessus de ses personnages. Soulignons malgré tout la belle photo et un personnage principal qui a de la présence. Mais ça "roupie" quand même beaucoup devant ce film qui ne décolle jamais vraiment.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Five Fingers for Marseilles
2017
affiche du film
The Unthinkable
2018
affiche du film
Deadtectives
2018
affiche du film
Iron Sky 2 : The Coming Race
2019
affiche du film
American Animals
2018
affiche du film
Simetierre
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage