Festival de Bruxelles (BIFFF)

BIFFF ON STREAM - Vanishing Waves

Quentin MeignantGIF

L’étonnant dernier Méliès d’Or est aussi déstabilisant qu’il peut se montrer ennuyeux. Amateurs d’action, passez votre chemin !

Damien TaymansGIF

En se limitant à la dichotomie et en ne créant aucune arborescence entre les deux dimensions, psychiques et physiques, Vanishing waves crée une constante opposition tant au niveau du fond que de la forme (le cinéaste se regarde filmer lors des explorations contemplatives de l’esprit humain) qui contraint l’œuvre à demeurer agréable à contempler mais foutrement inoffensive, à l’inverse du Transfer de Lukacevic (hélas toujours inédit chez nous).

Alan Deprez

Le Méliès d’Or 2012 n’a pas volé son prix. Malgré sa direction photo inconstante et de grosses longueurs, "Vanishing Waves" est précieux. On a rarement la chance d’admirer un film-trip autant rempli d’âme, habité et charnel. Curieux objet...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Predator
2018
affiche du film
La Nonne
2018
affiche du film
L'Homme qui tua Don Quichotte
2018
affiche du film
The Inhabitant
2017
affiche du film
Cutterhead
2018
affiche du film
Freehold
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage