BIFFF 2014

Bandes-annonces du BIFFF 2014 : 12 avril, jour 5

On fait péter la Night !

Le marathon de Bruxelles passerait presque pour une promenade de santé à côté et pourtant, chaque année, un gros millier de fantasticophiles se rassemblent pour un événement hors normes : la Fantastic Night du BIFFF.

Mais si certains privilégient les séances à partir de minuit et donc la nuit à proprement parler, on en oublierait presque que de véritables coureurs de fonds sont présents au Bozar dès 14, cette année avec la ferme intention de découvrir Patch Town.

Le véritable événement de la "journée" se situe néanmoins à 20h30 en salle 1 où l’Art de Terry Gilliam fait son retour au BIFFF avec son dernier-né, The Zero Theorem, qui a tout d’un ensemble presque testamentaire. L’occasion pour tous les amateurs du cinéma de ce grand Monsieur de se rassembler pour un moment totalement hors normes.

Les autres pépites dénichées par les orgas se nomment Dark Blood, visiblement très convaincant ou encore Biodegradable qui pourrait faire office de séance exotique vu sa provenance (République dominicaine), au même titre que Miss Christina, qui nous provient de Roumanie.

PRÉSENTATION DES OEUVRES EN SALLE 1 :

15h30

GHOST IN THE SHELL ARISE - BORDER 1 : GHOST PAIN & BORDER 2 : GHOST WHISPERER

Réalisateur : Kazuchika Kise et Masahiko Murata

Pays : Japon

Il y a vingt ans, Mamoru Oshii marquait à jamais de son empreinte le monde du manga avec Ghost in the Shell. Et comme au BIFFF, on aime les anniversaires (et pas que ceux qui se fêtent à la Troll), quoi de plus normal que de souligner l’événement avec non pas un mais deux épisodes de la tant attendue préquelle réalisée par Kazuchika Kise et Masahiko Murata.

L’histoire de Ghost In The Shell Arise se déroule bien avant celle du tout premier film intitulé Ghost In The Shell. Nous sommes en 2027 soit un an après la fin de la guerre-non nucléaire. Une ville relativement paisible appelée New Port est attaquée par des terroristes qui n’hésitent pas à revendiquer leur droit en réalisant divers attentats sanglants. L’armée japonaise décide de répliquer en postant son armée en plein cœur de New Port. Suite à l’arrivée des militaires, les habitants de New Port pensent que leur calvaire est enfin terminé mais les terroristes frappent à nouveau en faisant exploser une puissante mine qui fera plusieurs morts dont un militaire.
Selon certaines sources, ce soldat japonais semblait être impliqué dans des histoires de pot de vin et serait également lié à mafia.


18h00

DARK BLOOD

Réalisateur : George Sluizer

Pays : USA, Pays-Bas, Angleterre

Le dernier film de River Phoenix ? Un peu tard nous direz-vous dans la mesure où l’acteur nous a quittés il y a 21 ans déjà... Oui, sauf que Dark Blood est un film qui n’avait été terminé qu’à 80% à l’époque du décès de la star et qui, depuis, était resté dans les cartons de ses producteurs. Pour commémorer la disparition du comédien, le film est enfin sorti l’an dernier sur le sol américain et vient tout naturellement enrichir la programmation exceptionnelle de ce BIFFF 2014.

Dark Blood met en scène Boy, qui vit reclus dans un refuge, depuis la mort de sa femme, dans une zone destinée aux essais nucléaires. Il collectionne des petites poupées en bois qu’il pense dotées de pouvoirs magiques. Un jour, un couple traverse le désert de l’Arizona. Ils tombent en panne et sont aidés par Boy...

Dark Blood (2012) - CineCrowd Trailer from CineCrowd on Vimeo.


20H30

THE ZERO THEOREM

Réalisateur : Terry Gilliam

Pays : France, Angleterre

Terry Gilliam et le BIFFF, c’est une grande histoire d’amour. Quoi de plus normal dès lors que le Chevalier de l’Ordre du Corbeau (eh oui ma bonne dame !) nous propose son nouveau film, The Zero Theorem, sorte d’oeuvre testamentaire qui résume visiblement toutes les préoccupations abordées tout au long de sa carrière ? Une chose est certaine : la salle affichera comble à quelques heures seulement de la Fantastic Night !

The Zero Theorem suit un scientifique vivant dans un monde où des "hommes caméras" servent le pouvoir en place, et où il tente de résoudre un mystérieux théorème lui permettant de découvrir le sens de l’existence.


PRÉSENTATION DES OEUVRES EN SALLE 2 :

14h00

PATCH TOWN

Réalisateur : Craig Goodwill

Pays : Canada

Septième Parallèle, Première européenne

Dans l’escarcelle des premières internationales ou européennes, certaines productions échappent pour l’instant à tout jugement. Pourtant, Patch Town qui arrivera sur la pointe des pieds aux Bozar y sera précédé d’une solide réputation acquise lors des festivals outre-Atlantique où l’art de Craig Goodwill a notamment été comparé à celui de Jean-Pierre Jeunet. Autant dire qu’une fois de plus, les organisateurs devraient surprendre leur monde avec un film "autre" !

Patch Town suit Jong, un jouet qui, après avoir grandi dans un foyer aimant, est est abandonné et trahi par sa mère adoptive. Il retourne alors à l’usine où naissent chaque jour des dizaines de ses semblables...


PATCH TOWN // a film by Craig Goodwill... par reelsuspects


16h00

AURA

Réalisateur : Zsolt Bernath

Pays : Hongrie

Première internationale, Compétition Méliès

Zsolt Bernath n’est plus un inconnu pour les spectateurs du BIFFF : ceux qui ont eu la chance de découvrir son In the Name of Sherlock Holmes savent depuis l’année dernière ce que le réalisateur hongrois est capable de faire avec quelques mômes et une caméra. Cela tombe bien : c’est justement ce dont il avait besoin pour son Aura, dont le premier trailer dévoilé voici quelques mois nous avait bluffé.

Aura suit quatre enfants, Tokyo, Pete, Adam et Esther, qui se réveillent un jour dans une voiture abandonnée dans un champ. Ils se rendent compte que le soleil ne s’est pas levé ce jour mais qu’une étrange lueur rôde, une lueur capable de mettre à jour les secrets les plus enfouis par l’humanité...


18h00

MISS CHRISTINA

Réalisateur : Alexandru Maftei

Pays : Roumanie

Première internationale, Compétition Méliès

Autre première internationale de la journée, Miss Christina entre lui aussi en lice dans la compétition Méliès. Et le film d’Alexandru Maftei possède de sérieuses références puisqu’en plus de piocher dans sa culture nationale, il est adapté du roman de Mircea Eliade, dont Coppola s’était lui aussi inspiré pour son fameux Homme sans Âge.

Miss Christina met en scène Egor, jeune peintre des 30’s, qui décide de suivre sa fiancée Sanda chez sa mère. Malheureusement pour lui, sa belle-mère est obnubilée par la mort de sa soeur, Christina, 20 ans auparavant. Et le moins que l’on puisse dire est que l’ombre de la défunte continue à planer sur la propriété.


20h00

BIODEGRADABLE

Réalisateur : Juan Basanta

Pays : République Dominicaine

Première internationale

Un film de la République Dominicaine au BIFFF ? Voici une situation inédite qui fleure bon les vacances. Mais pas seulement ! Il s’agit aussi d’un moment historique pour le pays puisqu’il s’agit de la première production SF nationale. Histoire de ne rien gâcher, l’oeuvre est proposée en première internationale...

L’action de Biodegradable prend place dans le futur où les nations ont été remplacées par des projets qui sont gérés comme des entreprises où la productivité est au cœur de la nouvelle société. Dans ce contexte, Rosa Santos, une étudiante à l’université, tombe amoureuse de Daniel, un autre étudiant d’un quartier pauvre, à la grande consternation de sa mère.


22h00

LFO

Réalisateur : Antonio Tublen

Pays : Suède

Septième Parallèle

Amis de l’étrange, bonjour, ou plutôt bonsoir ! Avec un pitch plutôt alléchant mais surtout la promesse d’un huis clos aussi intense que cynique, LFO est fait pour vous et ferait même partie des favoris de la compétition Septième Parallèle que cela ne nous étonnerait pas.

LFO : The Movie suit un homme se rend compte qu’il peut hypnotiser avec le son. Il commence à expérimenter sur ses voisins, mais l’abus de ce pouvoir prend le dessus et, à terme, des conséquences graves pour le genre humain rentre en jeu.


00h30

DEMENTAMANIA

Réalisateur : Kit Ryan

Pays : Angleterre

Première internationale, Compétition Méliès

Ceux qui désireraient éviter l’ambiance endiablée et formidable de la Fantastic Night (ben oui, ces gens-là existent !) seront eux aussi soignés aux petits oignons avec une première internationale. Dementamania, qui sera rediffusé le lendemain sur le coup de 14h, s’annonce en tout cas comme un sacré bon moment de plaisir. Histoire de faire aussi vibrer la seconde salle des Bozar.

Le pitch : Tout commence lorsque Edward Arkham écrase une guêpe au saut du lit, un petit avant-goût douloureux de ce qui l’attend. Sa mission du jour ? Ne pas péter un câble au boulot. Jeune cadre, ce vendredi 13 il va devoir faire face à un supérieur libidineux et suffisant, le collègue lourdingue, ou encore le fayot qui vendrait les reins de sa mère pour une promotion. Et Edward a de plus en plus de mal à se contenir : sa piqure matinale se transforme en allergie infâme et il est assailli de visions meurtrières...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Cutterhead
2018
affiche du film
Freehold
2017
affiche du film
Hérédité
2018
affiche du film
Return to Return to Nuke 'Em High Aka Vol. 2
2017
affiche du film
Jurassic World: Fallen Kingdom
2018
affiche du film
Mercy Christmas
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage