BIFFF 2014

Bandes-annonces du BIFFF 2014 : 14 avril, jour 7

Si, en général, le surlendemain de la Fantastic Night l’une des journées les plus compliqués du biffeur aguerri qui ne compte désormais plus le manque d’heures de sommeil, comptez sur les organisateurs pour réveiller tout cela ! Car cette journée du 14 avril est une fois de plus à cocher dans vos calendriers avec un éclectisme rare.

Si les fans d’asiateries ne manqueraient pour rien au monde la curiosité Once Upon a Time in Vietnam, c’est surtout Cold Eyes, en course dans la compétition thriller, qu’il ne faudra pas rater, sous peine de tourner le dos à l’une des pépites du festival, les coréens ayant désormais fait leurs preuves dans le domaine du thriller hard boiled.

Les curiosités en tout genre peupleront aussi cette soirée avec l’espagnol Viral, qui ne demande qu’à acquérir une renommée internationale, le film de SF canadien I’ll Follow You Down, le found footage Willow Creek, de Bobcat ’God Bless America’ Goldthwait, ou encore l’autre coréen de la journée, Intruders.

L’événement de celle-ci se situera néanmoins après minuit avec la projection de Return to Nuke’em High en présence de Lloyd Kaufman, chose qu’aucun cinéphile qui se respecte ne pourrait manquer...

PRÉSENTATION DES OEUVRES EN SALLE 1 :

18h00

COLD EYES

Réalisateur : Jo Ui-seok et Kim Byung-seo

Pays : Corée du Sud

Compétition Thriller

Pays qui compte désormais sur la scène internationale en matière de cinéma, la Corée du Sud a livré quelques uns des meilleurs thrillers contemporains. Et cela tombe bien, Cold Eyes fait justement partie de cette race de films hard boiled qui ont donné toutes ses lettres de noblesse récentes au genre.

Cold Eyes suit Yoon Joo qui, alors qu’elle vient tout juste de rejoindre l’unité de surveillance de la police coréenne sous le commandement du détective Hwang, est confrontée à l’un des gangs les mieux organisés dans le vol de banques. Commence alors un jeu du chat et de la souris ou le moindre faux pas peut s’avérer fatal.


20h30

I’LL FOLLOW YOU DOWN

Réalisateur : Richie Mehta

Pays : Canada

Première européenne, Compétition Internationale

Le Canada n’a jamais été autant représenté au BIFFF que cette année. Et I’ll Follow You Down devrait d’ailleurs être l’une de ses figures de proue, les orgas l’ayant même jugé apte à participer au concours visant à l’obtention du Corbeau d’Or. Et comme l’esprit Amblin est bien présent, la bande devrait rapidement virer à la régalade pour le public.

I’ll Follow You Down suit un scientifique qui disparaît mystérieusement lors d’un déplacement professionnel. Une nouvelle dévastatrice pour son épouse et son fils. Plusieurs années après, son fils et son grand-père vont faire une étonnante découverte au sujet de cette disparition...


23h00

VIRAL

Réalisateur : Lucas Figueroa

Pays : Espagne

Première internationale, Compétition Méliès

Longtemps perçue comme le véritable eldorado du cinéma de genre européen, l’Espagne est un peu rentrée dans le rang (sans que personne ne prenne la relève) suite à quelques productions moins inspirées. Comptons néanmoins sur le Viral de Lucas Figueroa, précédé d’une flatteuse réputation, pour remettre de l’ordre dans les affaires courantes et permettre à la péninsule ibérique de trouver un second souffle en matière de fantastique.

Viral suit Raul, un garçon qui est choisi pour rester dans un centre commercial consacré au divertissement pendant toute une semaine. Son objectif sera d’obtenir plus de 10.000 adeptes sur les réseaux sociaux. Au cours de son séjour dans le bâtiment, il va tomber amoureux d’une caissière, mais aura aussi à surmonter son acrophobie et à affronter les événements étranges qui se produisent à l’intérieur du centre...


PRÉSENTATION DES OEUVRES EN SALLE 2 :

14h00

ONCE UPON A TIME IN VIETNAM

Réalisateur : Dustin Nguyen

Pays : Vietnam

Les fans de 21 Jump Street reconnaîtront son nom (ce qui sera synonyme de petit pincement au coeur) : Dustin Nguyen est devenu réalisateur. Et pas n’importe lequel puisque le héros de nos vertes années s’adonne à sa passion pour l’art épique et a transfiguré celui-ci au moment d’aborder Once Upon a Time in Vietnam. Il ne fait nul doute que les amateurs d’asiateries spectaculaires seront au rendez-vous...

Once Upon a time in Vietnam suit Bao, un moine mercenaire qui parcourt le pays afin de filer l’extrême-onction aux déserteurs. Là, il débarque dans un petit village rempli de mafieux pas sympas, et on sent bien que ces derniers vont ramasser entre deux positions du lotus. Pourtant, la vraie mission de Bao, c’est de se farcir la femme du boulanger : elle s’intitule Anh, et c’est une jeune maman carrossée comme une brindille… Pourtant, dans une autre vie, on la considérait comme la veuve noire de l’armée des moines, une véritable machine à tuer qui bouddha rarement son plaisir à exterminer du mécréant…


16h00

THE OUTING

Réalisateur : Mathieu Seiler

Pays : Suisse

Septième Parallèle

La catégorie Septième Parallèle est réputée pour mettre en avant des films jugés "autres". Et avec The Outing, accrochez-vous, parce que cela va déménager. Le métrage de Mathieu Seiler propose en effet une relecture du mythe lycanthrope très originale qui risque d’en désarçonné plus d’un. Découvert par nos soins au NIFFF l’année dernière, The Outing risque fort de surprendre l’assistance. Et rien que pour cela, il vaut le détour !

The Outing suit Natalie et Maxim qui partent en week-end dans la campagne berlinoise avec leur fille Flora et Stella, la sœur de Natalie. Tout en leur permettant d’échapper au tumulte de la ville, cette escapade représente aussi l’occasion pour Natalie de discuter avec sa sœur de ses problèmes avec son mari. Mais les choses dégénèrent : après une sieste, Maxim a disparu et les trois femmes se réveillent confuses, ensanglantées, les habits déchirés. Que s’est-il passé ? A mesure qu’elles s’engouffrent dans la forêt, le mystère s’épaissit.


18h00

LORDS OF TEARS

Réalisateur : Lawrie Brewster

Pays : Angleterre

Première internationale, Compétition Méliès

Si l’Angleterre est plus que jamais mise à l’honneur cette année avec la rétrospective Hammer mais aussi le dernier film des célèbres studios, The Quiet Ones, qui pourrait d’ailleurs truster un Corbeau d’Or, en ouverture, Lords of Tears pourrait être une autre voie de réjouissances pour les sujets de Sa Majesté. Le film de Lawrie Brewster, proposé en première internationale, concourt en effet pour un Méliès d’Argent qui pourrait le mener tout droit vers Sitgès. Et comme c’est de l’horreur victorienne, nous on adhère déjà à 200% !

Lords of Tears dépeint le quotidien de James Findlay, instituteur qui souffre de cauchemars récurrents mettant en scène une entité mystérieuse. Pensant que ses visions pourraient être reliées à un accident qui a eu lieu pendant son enfance, il retourne à la maison familiale, un manoir perdu dans les highlands écossais, où il découvre la vérité à propos de ses rêves et doit se battre pour survivre aux conséquences de sa curiosité.


20h00

WILLOW CREEK

Réalisateur : Bobcat Goldthwait

Réalisateur : USA

Auteur il y a une paire d’années du très remarqué God Bless America, prêt-à-penser juste subversif comme il faut que pour s’attirer les clameurs des critiques, Bobcat Goldthwait entend bien crier son amour pour le genre. Et pour ce faire, quoi de mieux que le BIFFF et son assistance de folie ? Rien me direz-vous. Alors, il suffit juste d’encourager cet effort qui allie humour et horreur.

Willow Creek nous propose les pérégrinations d’un groupe de jeunes gens qui, durant leurs vacances, se lancent sur les traces du supposé Bigfoot. Sauf que la créature est bien plus réelle qu’on le croit...


22h00

INTRUDERS

Réalisateur : Noh Young-seok

Pays : Corée du Sud

Première européenne

Second thriller coréen de la journée, Intruders a la bonne idée d’insérer de l’humour noir à son propos, ce qui ne saurait que nous plaire après une journée chargée en émotions.

Le pitch : En plein hiver, un scénariste se réfugie dans une cabane afin de trouver une source d’inspiration et, lors d’une promenade, fait la rencontre d’un ancien taulard et d’un mystérieux policier. Arrivent les chutes de neige qui obligent tout le monde à s’abriter chez lui. Tous bloqués à l’intérieur, la tranquillité de l’artiste vire au cauchemar quand il découvre un cadavre…


00h30

RETURN TO NUKE’EM HIGH

Réalisateur : Lloyd Kaufman

Pays : USA

40 ans de Troma, ça se fête ! Et comme les orgas du BIFFF ne sont pas avares, non seulement ils vous proposent le dernier film de la firme, Return to Nuke’em High - Volume 1, tourné l’an dernier, mais en plus ils invitent Lloyd Kaufman qui DOIT être rencontré au moins une fois pour tout festivalier qui se respecte. Autant dire que cette séance de minuit est une nouvelle fois immanquable.

Dans Return to Nuke’em High - Volume 1, la centrale nucléaire de Tromaville a laissé sa place à une usine agro-alimentaire, fabriquant notamment des tacos distribués à la cantine dans le collège de la ville. Les tacos radioactifs vont provoquer une série de mutations chez les élèves...

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
La Nonne
2018
affiche du film
L'Homme qui tua Don Quichotte
2018
affiche du film
The Inhabitant
2017
affiche du film
Cutterhead
2018
affiche du film
Freehold
2017
affiche du film
Hérédité
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage