Critique de film

pub

Brothers' Nest

"Brothers' Nest"
affiche du film

Par une froide matinée dans le Victoria Australien, deux frères arrivent à la maison familiale dans l'intention d'assassiner leur beau-père Roger. Le motif de Terry et Jeff est simple - tuer leur pas --- papa rendra le plan de leur mère mourante de changer sa volonté en sa faveur redondant. Un «suicide» organisé a été méticuleusement planifié, mais il y a une chose que les garçons n'ont pas prise en compte, en passant une journée entière ensemble.

pub


Trailer - Brothers’ Nest (2018)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Brothers’ Nest - Petit meurtre en famille
Par : Seb Brunclair
Tags : BIFFF 2019

Alors que tous leurs proches les croient en virée à Sydney, les deux frangins Terry et Jeff déboulent en pleine campagne, dans leur maison d’enfance, vêtus de combinaisons oranges et de gants. Pas question pour eux de tomber dans la nostalgie : leur mission est plus importante que tout. Rien de plus simple : après tout, on ne parle que de tuer leur beau-père afin d’hériter du terrain de leur mère mourante... Qu’est-ce qui pourrait mal tourner ?

Décrit comme une comédie noire, Brothers’ Nest l’est dans une certaine mesure lors de ses premières minutes. Terry et Jeff, interprétés par les frères australiens Clayton (également à la réalisation) et Shane Jacobson, ont deux caractères diamétralement opposés : le premier est sensible et pas très débrouillard, alors que le second est calculateur et a pensé au moindre minuscule détail de son plan infaillible. Les échanges du tandem, en totale alchimie, sont drôles et tapent là où ça fait mal et, vu le pitch, on se met à penser à un rejeton lointain de Fargo.

Mais, au fil des séquences, l’envie de rire se fait de moins en moins présente : dès que le fameux beau-père entre en scène, la tension monte d’un cran et il est impossible de décoller les yeux du spectacle macabre, et même touchant, qui nous est imposé alors. Hors de question d’en dire plus, mais les rebondissements s’enchaînent avec brio tout en évitant la surenchère inutile, jusqu’à un dernier acte sous forme d’apothéose.

N’en jetez plus : Brothers’ Nest, c’est tout simplement l’une des pépites de ce BIFFF 2019. Drame familial violent et féroce teinté d’humour, le film de Clayton Jacobson mérite de faire parler de lui hors des frontières du festival, et c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 57196 photo 57195 photo 57194
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Superlópez
2018
affiche du film
Quiet Comes the Dawn
2019
affiche du film
Brothers' Nest
2018
affiche du film
The Room
2019
affiche du film
Pokémon: Détective Pikachu
2019
affiche du film
Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile
2019
affiche du film
La Malédiction de la Dame blanche
2019
affiche du film
Avengers: Endgame
2019
affiche du film
Dragged Across Concrete
2018
affiche du film
Little Monsters
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage