Give me five

Christmas Evil (You better watch out - 1980) :

11 décembre 2011 | Par : Samuel Tubez

Distribué par la firme Troma, Christmas Evil ne possède pourtant pas le ton gaudriolesque des Toxic Avenger et autres Class of nuke’em high. Très sérieusement, le film de Lewis Jackson (dont c’est la seule réalisation) nous plonge dans l’esprit torturé de son tueur qui fut traumatisé à l’enfance par la vision de sa mère forniquant avec le Père Noël (sic). Adulte, l’homme travaille dans une entreprise de jouets et va endosser le costume de papa Noël, jugeant par lui-même qui a été sage ou non… Notre société de consommation (complètement déchaînée en ces fêtes de fin d’année) et l’hypocrisie ambiante est fustigée dans ce slasher pourtant avare en meurtres. En réalité, l’aspect dramatique prime sur l’épouvante, dégageant une atmosphère réellement morbide et intrigante, soutenue par la présence de Brandon Maggart (Pulsions de Brian De Palma) dans la peau du Santa killer.

Accueil Page 2 Page 3 Page 4 Page 5

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Cam
2018
affiche du film
Halloween
2018
affiche du film
The Night Comes for Us
2018
affiche du film
The Predator
2018
affiche du film
La Nonne
2018
affiche du film
L'Homme qui tua Don Quichotte
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage