Critique de film

pub

Corman’s World : Exploits of a Hollywood Rebel

"Corman’s World : Exploits of a Hollywood Rebel"
affiche du film

Le documentaire d’Alex Stapleton visite la carrière de Roger Corman, l’homme capable de réaliser ou de produire des films en trois jours, à qui l’on doit également le lancement des carrières de Jack Nicholson, Martin Scorsese, Monte Hellman et de nombreuses autres personnalités du cinéma américain.

pub


Trailer - Corman’s World : Exploits of a Hollywood Rebel (2011)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Corman’s World : Exploits of a Hollywood Rebel
Par : Geoffrey Marmonier

Un documentaire retraçant la carrière de Roger Corman, le pape de la série B hollywoodienne, qui a notamment lancé la carrière d’un nombre incalculable de stars...

Les documentaires retraçant la carrière de personnalités du cinéma sont légion, en particulier sur les bonus des DVD, mais peu sont ceux qui peuvent se targuer de bénéficier d’une sortie en salles, même limitée. L’exercice s’avère en effet souvent scolaire et didactique, alternant interviews appliquées et extraits des œuvres de la personnalité étudiée. Corman’s World suit d’ailleurs ce schéma, mais heureusement pour le spectateur, le réalisateur Alex Stapleton a retenu les leçons enseignées par son confrère Mark Hartley, metteur en scène des excellents Not quite Hollywood et Machete Maiden Unleashed. Corman’s World applique donc à la lettre la formule gagnante des deux œuvres sus-citées, en mêlant style dynamique, interview décontractées et extraits de films amusants.

Difficile en effet d’aborder la carrière du prolifique Roger Corman (plus de 50 films en tant que réalisateur et 400 en tant que producteur, sur près de 60 ans) selon un angle sérieux, celui-ci ayant bâti son empire sur l’économie de moyens et la débrouille. Corman’s World enchaîne donc à un rythme soutenu les interviews rigolardes (notamment d’un Jack Nicholson déchaîné) et les extraits de films ringards aptes à mettre à l’épreuve les zygomatiques du public. Cependant, le film n’oublie pas d’être sérieux et ne se gausse qu’avec ironie, sans méchanceté aucune, les différents intervenants reconnaissant bien volontiers que sans Corman, ils n’auraient pas eu la même carrière. Il soulève même d’intéressantes idées, comme le fait que le cinéaste-producteur a été le premier à s’intéresser au public adolescent en leur proposant des oeuvres spécialement tournées pour eux. Enfin, Corman’s World permet au spectateur de découvrir des facettes insoupçonnées du producteur, notamment en déterrant le méconnu The Intruder, drame de 1962 réalisé par Corman et s’attaquant au sujet du racisme à une époque où il était toujours accepté d’appeler un noir « négro ».

Corman’s World est un passionnant documentaire, dont la forme ludique dissimule une mine d’information sur une des personnalités les plus importantes d’Hollywood.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 35471 photo 35470 photo 35472
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage