Critique de film

Jurassic Attack

"Jurassic Attack"
affiche du film
  • Genre : Aventures, Horreur
  • Année de production : 2013
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 1h23
  • Musique : Mario Salvucci
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses :

Quelque part en Amérique du Sud, un hélicoptère de l’armée s’écrase dans un coin totalement coupé du monde. Les rescapés doivent survivre dans une jungle dense, hostile, pleine de périls. Ils découvrent que l’endroit abrite les derniers dinosaures vivants sur la Terre : ils n’ont aucun moyen de s’enfuir et deviennent des proies faciles.

Les critiques à propos de ce film

Critique de Jurassic Attack - Effets paléolithiques
Par : Quentin Meignant






Les films de dinosaures ne sont pas légion et lorsqu’une sortie se pare d’un titre contenant le mot "Jurassic", c’est forcément avec grand plaisir que les fans de Jurassic Park attendent, toute proportions gardées bien évidemment, une oeuvre s’approchant un brin du chef-d’oeuvre de Steven Spielberg. Avec Corin Nemec au casting, seul élément réellement connu de l’aventure, le film, produit par Little Dragon Productions (Sand Sharks, gloups !) et réalisé par Anthony Fankhauser, suit un commando envoyé dans la jungle pour retrouver un otage très important et un terroriste international. Abattu après la réussite de la mission, leur hélicoptère échoue sur un territoire coupé du monde moderne où... les dinosaures sont la principale menace.

Dès son entame, Jurassic Attack place la barre très haut au niveau de la médiocrité en étalant de suite les effets numériques très limités qui donnent vie à ses dinosaures. Outre cette exposition immédiate des défauts (logiques) inhérents à une production microscopique, le film d’Anthony Fankhauser sombre totalement par la faute de comédiens d’une nullité extrême.

Semblant perdus devant la caméra mal maîtrisée du maître d’oeuvre de l’ensemble, qui, avec des gros plans flous et des plans larges tremblotants, prouve son inexpérience totale, les comédiens ne semblent même pas prendre la peine de jouer des saynettes il est vrai inintéressantes, celles de Corin Nemec en tête.

Pas besoin d’aller plus loin pour vous démontrer à quel point vous passerez un mauvais moment devant cet ersatz de petite production. A défaut de budget, les gens de chez Little Dragon Productions auraient au moins pu faire semblant d’avoir une quelconque bonne idée. Ce n’est même pas le cas...


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage