Critique de film

Shaun of the Dead

"Shaun of the Dead"
affiche du film
  • Genre : Comédie horrifique - Morts-vivants
  • Année de production : 2004
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Edgar Wright
  • Pays d'origine : Angleterre, France
  • Durée : 1h39
  • Budget : 4 millions de dollars
  • Scénariste : Simon Pegg, Edgar Wright
  • Musique : Dan Mudford, Pete Woodhead
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Simon Pegg, Kate Ashfield, Nick Frost, Lucy Davis, Dylan Moran, Nicola Cunningham, Keir Mills, Matt Jaynes, Gavin Ferguson, Peter Serafinowicz, Horton Jupiter
  • Récompenses : Saturn Award du Meilleur film d'horreur en 2005
    Bram Stoker Award du Meilleur scénario en 2005
    Nominé au British Comedy Award de la Meilleure comédie en 2005
    British Independent Film Award du Meilleur scénario en 2005
    Nominé aux British Independent Film Awards du Meilleur film indépendant et du Meilleur nouveau venu (Nick Frost) en 2005
    Empire Award du Meilleur film anglais en 2005
    Nominé aux Empire Awards du Meilleur acteur anglais (Simon Pegg), Meilleure actrice anglaise (Kate Ashfield), Meilleur réalisateur anglais (Edgar Wright) et Scène de l'année (scènes de zombies) en 2005
    Peter Sellers Award for Comedy pour Simon Pegg en 2005
    IHG Award du Meilleur film en 2005

Shaun ( Simon Pegg ) vit avec deux colocataires, dont un n'en glande pas une et s'avère un peu envahissant. Sa fiancée, toujours flanquée d'un couple d'amis, lui propose de passer des moments seuls à seuls, ailleurs qu'au pub où ils se rendent tous les soirs. Alors que leur rendez vous au restaurant tombe à l'eau, et qu'ils décident de se séparer, les gens commencent à avoir, autour d'eux, de drôles de comportements...

Les critiques à propos de ce film

Critique de Shaun of the dead - Everything is all Wright !
Par : Quentin Meignant

Un gros fainéant à la limite de la débilité profonde, un looser-menteur invétéré et leurs proches qui luttent contre des zombies assoiffés de sang, c’est ce que nous propose Edgar Wright en 2004 pour son premier vrai grand film, Shaun of the dead.

Le réal, qui excellait jusque là avec quelques épisodes de séries et autres comédies, a donc choisi de faire dans la loufoquerie pour aborder le genre. Il est vrai que zombies et amusement font souvent bon ménage comme l’ont prouvé à maintes reprises Sam Raimi (Evil dead) et Peter Jackson (Braindead) notamment.

Voici de glorieux exemples que Wright n’a aucune peine à imiter dans leur réussite. En effet, le duo Simon Pegg (aussi acteur principal) – Edgar Wright est parvenu à nous pondre un scénario pour le moins original sur fond d’humour english. Les deux bonhommes sont tout d’abord parvenus à nous dépeindre des personnages aussi drôles qu’attachants aux répliques parfois cinglantes. L’attachement porté à chaque personnage, et surtout à ce gros balourd d’Ed (Nick Frost), acquiert une importance particulière lors de l’apparition des zombies. On se prend tour à tour à avoir peur pour nos héros et à rire de bon cœur devant leurs mésaventures toutes plus hilarantes les unes que les autres.

Dans cet ordre d’idée, l’attaque des zombies dans le jardin de Shaun lance une aventure menée tambour battant par la suite, mais surtout prouve à quel point l’humour est le maître atout de l’œuvre. Wright, grâce à des plans savamment exécutés, nous offre une hausse de rythme incroyable. C’est totalement conquis par l’ensemble que l’on voit évoluer nos héros dans ce monde apocalyptique et se diriger vers un final inéluctable… hélas évité, prouvant tous les bons sentiments de l’œuvre ! Un happy end un peu décevant certes mais agrémenté de scènes vraiment décalées où l’on retrouve notamment notre Ed, que l’on croyait perdu !

Avec ce final un peu décevant mais très attendrissant, Wright en finit donc avec une œuvre d’une drôlerie infinie. Le pari est donc tenu pour ce jeune et talentueux cinéaste anglais qui fera à nouveau parler de lui avec son formidable Hot Fuzz en 2007. Pourvu que le réal ne s’arrête pas en si bon chemin et qu’il nous offre encore bien d’autres moments délassants du même genre !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage