Critique de film

Avengers

"The Avengers"
affiche du film
  • Genre : Action, Science fiction, Fantastique
  • Année de production : 2012
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 2h22
  • Budget : 220 millions de dollars
  • Musique : Alan Silvestri
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Récompenses : --

Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l'organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents. Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d'autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité...

Les critiques à propos de ce film

Critique de The Avengers - Plus qu’un film, une date !
Par : Quentin Meignant


Énorme projet de l’année 2012, The Avengers constitue un véritable travail de synthèse des précédentes œuvres développées par la Marvel. Les succès s’accumulant ces dernières années, la firme se devait, avec un budget de 250 millions de dollars, d’offrir le meilleur à ses nombreux aficionados, notamment grâce à l’inimitable Joss Whedon à la tête du projet. Aboutissement d’années de travail et de recherches technologiques, The Avengers doit servir de base aux nouveaux épisodes de franchises ultra-populaires telles qu’Iron Man, Thor, Captain America,… Autant dire que l’importance du métrage est de taille et que l’argent investi dans celui-ci se doit d’être rentabilisé rapidement. Pour cette aventure, tous les héros de La Maison des Idées se retrouvent donc réunis dans le but de sauver notre belle planète , menacée par Loki et une armada d’extraterrestres, qui ont découvert dans le cube Tesseract (sujet déjà évoqué dans The First Avenger : Captain America) un moyen de faire chavirer l’ordre mondial et de réduire l’humanité à néant.

Joss Whedon, scénariste hors du commun qui a donné naissance à Buffy et, plus récemment, excellé aux commandes du script de l’étonnant La Cabane dans les Bois, était sans doute le seul à pouvoir réunir tous les super-héros de la Marvel en moins dune heure. Cet exercice, qui n’est en rien évident, est relevé avec brio par le cinéaste qui, en plus de proposer une lecture fluide de la mythologie Marvel, procède déjà à des séquences visuellement bluffantes plaçant l’action au top de ses priorités. Si quelques scènes d’exposition paraissent plus calme, Whedon en profite pour y distiller un humour du meilleur goût, Tony Stark, alias Iron Man, n’étant pas avare en répliques cinglantes. La force dégagée par cette première partie et l’impeccable mise en scène voilent donc les légers moments creux, obligatoires dans le développement des personnalités mises en présence.

C’est néanmoins dans sa seconde partie que The Avengers démontre qu’il est un Grand film. Entre les relations tendues des protagonistes, qui peinent véritablement à s’entendre, Whedon revenant ainsi aux fondations même du mythe des Vengeurs par les pionniers de la Marvel, et l’action débridée , qui fait prendre tout son sens aux quelques pauses de la première heure, le film fait totalement perdre les pédales aux spectateurs. Parfois émouvant, toujours virevoltant, The Avengers est ce que l’on peut appeler une œuvre au spectacle total qui ne laisse aucun répit et ne fait aucune concession. Procédant avec génie à des plans-séquences ébouriffants, Whedon offre un combat final d’une qualité incroyable, rien ne laissant entrevoir qu’il se terminera un jour. Se terminant sur un clin d’œil savoureux de Stan Lee et, surtout, par un post-générique qui laisse rêveur.

Totalement jubilatoire, The Avengers est une nouvelle preuve de la puissance de la Marvel. Spectaculaire à souhait, intelligent et sans concession, le film de Joss Whedon est une énorme réussite visuelle et scénaristique qui risque de faire date dans l’Histoire des films de super-héros.


Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage