Critique de film

pub

Die Hard 3: Une Journée en Enfer

"Die Hard: With a Vengeance"
affiche du film

Décidément, John McLane ne peut jamais avoir la paix ! Après avoir libéré un building des mains d'un terroriste, après avoir sauvé sa femme d'un avion en perdition, le voilà aux prises avec un psychopathe qui le fait jouer à un Jacques a dit meurtrier. Les règles sont simples, si il ne résout pas les énigmes posées, une bombe explose dans un lieu publique.

pub


Trailer - Die Hard 3 : Une Journée en Enfer (1995)
Par : Damien Taymans


Die Hard 3 : Die Hard with a Vengeance / Une... par Eklecty-City

Les critiques à propos de ce film

Critique d’Une journée en enfer - Buddy movie explosif
Par : Chroniqueurs

Par Thibault Despreaux

Après le réussi mais finalement frustrant 58 minutes pour vivre, John McTiernan reprend le poste de metteur en scène pour la seconde suite de son Die Hard avec lequel il redéfinissait les règles du blockbuster action hollywoodien. Plus question de huis-clos, il s’agit cette fois d’un jeu du chat et de la souris enveloppant toute la ville de New York. Et il y a toutes les raisons de se réjouir, car revenu à New York [et ayant, de surcroît, perdu contact avec son épouse toujours à LA], John McLane est plus que jamais dans son élément.

Les méthodes se sont affinées et la fuite vers un humour saccadé cède beaucoup de terrain à l’action pure ; plus rentre-dedans, Une journée en enfer prend son petit monde de front. Bien plus foisonnant, bourré de détails piquants et de situations rocambolesques [les fans en auront pour leurs anecdotes], Die Hard 3 bénéficie surtout de ses recrues de qualité, à savoir Samuel Lee Jackson et Jeremy Irons. Mais le progrès est à tous les étages, l’ensemble des personnages dépassant l’état de cliché au lieu de se contenter de le ’’parodier’’ comme c’était le cas dans Die Hard premier du nom [pas tant pour le second opus, quoique très niais pour le traitement de ses atouts bloqués en altitude] ; toujours un peu démonstratif au départ [Lee Jackson avec ses enfants dans la scène d’exposition], le film fait voler en éclats toutes les figures imposées avec lesquelles il flirte.

Plus vif que jamais et même assez destroy, Une journée en enfer vire au buddy-movie en parvenant à esquiver la pochade potache. Au contraire, le spectacle, pourtant plus opportuniste et sarcastique que jamais, en est contemporain, s’acharnant à sautiller auprès des limites du politiquement correct [tout en restant, naturellement, sage malgré tout]. Il faut surtout louer les petites énigmes pédagogiques de ce méchant machiavélique, maniéré et vicieux [quand celui de Piège de cristal était trop ’’typique’’ sans doute, trop ’’normé’’, si cruel fut-il]. En faisant agir à distance McLane et son acolyte [’’Jacques a dit...’’], dès lors tout est permis et c’est cette ouverture qui donne toute l’envergure de survival urbain déjà côtoyée dans Die Hard. Pour le côté déceptif, la réalisation, bien que très ambitieuse et d’une efficacité ahurissante, n’a pas la grâce de celle de l’original. Mais c’est assurément le seul aspect où Die Hard 3 ne tire pas le potentiel de son modèle vers le haut.


Commentaires sur le film

3 etoiles

Du Die Hard à la sauce Arme Fatale, avec en bonus, le monstrueux Jeremy Irons, qui joue comme s’il tournait pour les frères Cohen. A souligner que Samuel L. Jackson a eu l’intelligence de jouer au niveau de Bruce Willis (l’inverse n’étant pas même imaginable). Du coup, le duo moteur du film est équilibré, et la dynamique action-humour "made in macho" fonctionne à merveille. Bref, que du plaisir.

18 mars 2012 à 21:03 | Par Fred Bau

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 24409 photo 24410 photo 24411 photo 24412 photo 24413 photo 24414 photo 24415 photo 24416
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage