Festival Offscreen

EVENTS - OFFSCREEN 2013

Jack Stevenson’s Trash from Hell Show

Au cinéma Nova, dans le cadre du festival Offscreen, ce vendredi 8 mars était placé sous le signe du trash, comme une grande partie de la programmation de cette édition. Mais attention, ici on parle de trash au sens propre (ou sale, c’est selon) : l’invité du soir se nomme Jack Stevenson, collectionneur de pellicules dénichées au fond de poubelles, de caves ou de bâtiments désaffectés. « En gros, je fouinais dans les mêmes endroits que les junkies et les clochards », comme il l’avoue lui-même durant la présentation du programme de la soirée. S’il est là ce soir, c’est pour présenter Trash from hell, une compilation d’une durée de plus ou moins une heure, qu’il a concoctée à partir de ses archives et qu’il décrit comme « une célébration de l’illégitime, de l’indésirable et de l’incompris ».

Si trash est donc le mot d’ordre, ça n’empêche pas ce pot-pourri de faire dans l’éclectisme. On commence ainsi doucement avec deux petites bandes kitsch à souhait : Tomorrow’s headline, une vidéo de prévention routière présentant les pires clichés du genre et The man who comes around, gentillet numéro musical sur thème d’adultère datant des années 40, offert à Stevenson par un autre collectionneur qui considérait l’objet comme étant sans valeur. Comme quoi, les déchets des uns font le bonheur des autres.

On enchaînait directement avec la bande-annonce de Glen or Glenda de ce cher Ed Wood, film qui sera projeté le dimanche 17 mars lors du festival. Le principal intérêt de ce trailer intervient à la toute fin, lorsque Wood himself explique au spectateur les différences fondamentales qui existent entre un homosexuel et un travesti. Nanar jusqu’au bout des ongles.

Les pellicules suivantes étaient l’occasion pour Jack Stevenson de présenter deux montages réalisés par ses soins. Le premier, War Movie, regroupe des extraits de films de propagande soviétiques ainsi que diverses archives datant de la seconde guerre mondiale. Sur fond de musique rock tournant en boucle, les images défilent sans tenir compte d’aucun fil narratif, comme pour semer la confusion dans l’esprit du spectateur quant à la vraie nature de ce qu’il est en train de voir.

De la confusion, il en est aussi question dans 2069 : A space odyssy, l’autre création de Stevenson, créée à partir d’extraits de sources aussi variés qu’un film de Noël pour enfants et un porno. Contrairement à War Movie, 2069 tente une narration, en présentant des enfants allant se coucher la veille de Noël plongés en pleins rêves. L’occasion d’enchaîner sans besoin de cohérence et sans avertissement un cosmonaute perdu dans l’espace avec un gros plan sur une pénétration.

Comme il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin, les spectateurs ont alors droit à la bande-annonce de Get that sailor, un obscur porno hardcore gay des années 70. Une voix off passionnée, des positions diverses et variées voire improbables, des trognes impayables et une bande-son désuète : il n’en faut pas plus pour soutirer quelques fous rires et applaudissements du public.

Journée de la femme oblige, la compilation se termine sur Evil of Dracula, un montage hallucinogène concocté par Martha Colburn, d’ailleurs invitée à l’Offscreen pour présenter une série de courts-métrages, et par une sélection de bandes-annonces de productions mettant en scène l’actrice Maria Montez, surnommée la « High queen of camp » ou « Queen of technicolor », au minois charmant mais aux talents d’actrice affreusement limités.

Au final, ce qu’on retiendra de cette petite heure passée devant une infime partie de la collection de Jack Stevenson est cette passion qui unit cet homme et tant d’autres au cinéma, aussi mauvais fut-il, et qui les pousse à consumer leur temps et leur argent pour dénicher des « trésors » oubliés en n’oubliant pas d’en faire profiter un public avide de découvertes. Et c’est tant mieux : les mets trash, ça a toujours meilleur goût à plusieurs.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Halloween
2018
affiche du film
The Night Comes for Us
2018
affiche du film
The Predator
2018
affiche du film
La Nonne
2018
affiche du film
L'Homme qui tua Don Quichotte
2018
affiche du film
The Inhabitant
2017

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage