Critique de film

pub

Fenêtre secrète

"Secret Window"
affiche du film

Mort Rainey devrait être devant son ordinateur, à écrire un autre de ses romans à succès. Mais son divorce le détruit et le prive de toute inspiration. Tout ce qui touche à la rupture devient un véritable cauchemar et sa page reste blanche. Un jour, un inconnu nommé John Shooter se présente à sa porte et l'accuse d'avoir plagié son histoire. L'homme demande réparation. Malgré les efforts de Rainey pour le calmer, l'individu devient de plus en plus vindicatif. Sa notion particulière de la justice pourrait bien le conduire jusqu'au meurtre. Forcé de se lancer dans un affrontement qui va le pousser au bout de lui-même, Rainey va se découvrir des ressources d'astuce et de détermination qu'il n'aurait jamais cru avoir. Il va en avoir besoin, parce que l'étrange Shooter semble le connaître mieux qu'il ne se connaît lui-même...

pub


Trailer - Fenêtre secrète (2004)
Par : Damien Taymans


Fenêtre secrète
Bande annonce vost publié par CineMovies.fr - Les sorties ciné en vidéo

Les critiques à propos de ce film

Critique de Fenêtre secrète - Un courant d’air salvateur
Par : Chroniqueurs

Mort Rainey devrait être devant son ordinateur, à écrire un autre de ses romans à succès. Mais son divorce le détruit et le prive de toute inspiration. Tout ce qui touche à la rupture devient un véritable cauchemar et sa page reste blanche. Un jour, un inconnu nommé John Shooter se présente à sa porte et l’accuse d’avoir plagié son histoire. L’homme demande réparation. Malgré les efforts de Rainey pour le calmer, l’individu devient de plus en plus vindicatif.

Avec Fenêtre secrète, voilà encore un film inspiré d’une nouvelle de Stephen King. Difficile d’adapter ce grand maître de l’horreur et du fantastique comme l’a prouvé l’an dernier l’effroyable Dreamcatcher. Cette fois-ci, c’est David Koepp, le scénariste de Spiderman et de Panic Room et réalisateur du très réussi Hypnose, qui s’y colle avec Johnny Depp dans le rôle principal.

Le synopsis est classique, il faut l’admettre mais peu importe, la force d’un thriller provient de son intrigue et de son ambiance. Avec David Koepp, on était en droit d’attendre un excellent scénario de sa part plus qu’une atmosphère prenante. Bizarrement, c’est l’inverse qui s’est produit. Le réalisateur suit une histoire basique, dévoilant beaucoup trop d’indices d’entrée de jeu, laissant anticiper le dénouement dans ses grandes lignes. Le fait de ne jamais rentrer pleinement dans l’histoire à cause de sa prévisibilité nuit au film. Pourtant, les amateurs de l’écrivain seront comblés : les éléments rituels du monde de Stephen King, tels que dans Misery : la demeure hantée, piège et refuge, le héros visionnaire paranoïaque, ici auteur et acteur de l’écrit schizoïde, sont bien présents.

C’est dommage que le scénario soit si sobre parce que David Koepp a réussi à créer une ambiance fantastique et légèrement lugubre. On a déjà vu mieux au niveau de l’atmosphère sombre mais le réalisateur s’en tire plutôt bien, principalement grâce à John Turturro, inquiétant à souhait. Quelques jolis effets de caméra servent cette impression, on peut ainsi la voir se promener sans coupures dans toute la maison et traverser des miroirs. David Koepp a plus d’un tour dans son sac pour capter l’attention au moment où il faut. Fenêtre secrète séduit par son côté thriller fonctionnel, pratique à l’emploi. Pas d’ego surdimensionné ici, mais simplement un cinéaste qui s’efforce d’améliorer la banalité de son intrigue par une foule de petits tours. Il est pour cela appuyé par un casting efficace, avec en chef de file un Johnny Depp, en très grande forme, qui hisse l’exercice à un niveau supérieur à travers un rôle techniquement difficile

Malgré ses défauts, Fenêtre secrète demeure une production honnête qui procurera un certain plaisir, grâce aux acteurs, à la mise en scène et à un dénouement qui accentue la coloration politiquement très incorrecte de cette intrigue où les notions de bien et de mal, de héros positif et de justice immanente en prennent un coup. Hollywood sent le renfermé ? La Fenêtre secrète fait souffler un petit courant d’air frais....


Critique de Fenêtre Secrète - L’Entrée de la folie
Par : Romain Mollet

Le scénariste renommé de Jurassic Park et Panic Room s’attaquant à du Stephen King, ça aurait pu donner une excellente chose... Pourtant cette adaptation est une légère déception, un thriller psychologique n’allant pas au bout de ses promesses.

Johnny Depp excelle (comme toujours) dans le rôle de Mort Rainey, ce romancier mystérieux et solitaire au bord de la folie, et qui se voit persécuté par un "bouseux" du Mississippi, John Shooter (l’efficace John Turturro, que l’on préfère pourtant voir avec les Coen), qui l’accuse d’avoir volé et publié l’une de ses sombres nouvelles... La descente aux enfers commence alors pour le petit monde de Mort.

Si Stephen King a sûrement pu décrire dans son roman ce sentiment d’angoisse et de perte d’identité avec une véritable dimension psychologique (il fut lui-même accusé de plagiat par une folle, l’accusant d’avoir volé le script de Misery, faisant donc de Mort Rainey l’un de ses alter-egos, comme avec La Part des Ténèbres), le script de Koepp fait involontairement fi de celle-ci, la psychologie de Rainey paraissant tant surfaite et prévisible que l’intrigue en devient parfois ennuyeuse et répétitive. Mais l’excellente mise en scène vient sauver le tout, rendant cette "fausse impression" de folie assez intriguante, recherchée et même parfois malsaine. L’excellente Bande-Originale de Phillip Glass renforçait cette idée, dommage qu’elle soit sous-exploitée dans certaines scènes.

Fenêtre Secrète, ou une adaptation honnête et sympathique d’une des nouvelles les plus personnelle de l’auteur. Efficace, mais pas mémorable, la vision d’un cinéaste plus confirmé aurait sûrement donné un meilleur résultat.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 23163 photo 23164 photo 23165 photo 23166 photo 23167 photo 23168 photo 23169
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018
affiche du film
Ride
2018
affiche du film
Kasane – Beauty and Fate
2018
affiche du film
Superlópez
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage