Critique de film

pub

Freddy 3, Les griffes du cauchemar

"A Nightmare on Elm Street 3 : Dream Warriors"
affiche du film

Le terrifiant Freddy Krueger revient hanter les nuits des adolescents, jusqu'à ce que le docteur Nancy Thompson, qui fut jadis sa victime, engage le combat.

pub


Trailer - Freddy 3, Les griffes du cauchemar (1987)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Freddy 3 - Krueger remis sur les rails
Par : Damien Taymans

Sans Chuck Russell, la fin de Freddy aurait pu sonner quelques années trop tôt. Réduit en charpie par les essais néo-modernes de Jack Sholder (Krueger n’intègrera le monde réel que sous la houlette de son géniteur, Wes Craven, dans Freddy sort de la nuit), le croque-mitaine semblait promis à une mort certaine dont personne ne pouvait prévoir l’évitement. Il aura fallu une étincelle originelle de Craven et son compère d’écriture, Bruce Wagner. Bien que leur premier jet, jugé irréalisable (Freddy y devenait un être protéiforme et omnipotent) par les producteurs, passe à la trappe, la substantifique moelle en est conservée par Russell et Frank Darabont. Bigger, better, louder, Freddy 3 oppose au boogeyman carbonisé une communauté d’adolescents se serrant les coudes pour garantir leur propre survie. Mieux, ces aliénés parqués dans un établissement spécialisé par leurs géniteurs mécréants qui ne voient en eux que des paumés aux penchants suicidaires, seront guidés par la rescapée du premier épisode, Nancy Thompson, passée maître ès cauchemars depuis les funestes événements de 1984.

Retour aux sources providentiel, Freddy 3 renoue avec brio avec la mythologie originelle cravenienne. Krueger réinvestit les terreurs nocturnes des ados créchant dans la rue des Ormes, ultimes survivants de la macabre moisson du croque-mitaine. Sous l’impulsion des quatre scénaristes, la légende s’étoffe (la genèse du monstre est abordée par l’entremise de la sœur Mary Helena) et la thèse ésotérico-mystique s’épaissit (les hypnoses de groupe permettent aux patients de connaître une symbiose onirique et de lutter de concert contre le boogeyman). Ces transformations ont un prix, à savoir la disparition de l’épouvante. Si les meurtres, prodiges d’inventivité, flirtent constamment avec le grand-guignol (voir Freddy jouer au marionnettiste avec des tendons pour s’en convaincre), le ton est plutôt à la gaudriole noyée dans la fantastique, au point que les outrances gesticulatoires et vocales de Robert Englund annoncent le Beetlejuice de Michael Keaton qui sortira l’année suivante. Constat identique pour le monde des rêves, plus bigarré, qui fait office de terrain de jeu pour le plus polymorphe des boogeymans (la scène du serpent géant, à la forme phallique évocatrice, prévaut également à l’une, mythique, du film de Burton).

Ecervelé, foutraque et résolument déviant, ce nouveau cauchemar aux allures de carnaval des âmes propulsera Freddy Krueger au rang de boogeyman le plus fun. A telle enseigne que certains suiveurs tenteront d’accentuer et de colorer encore davantage le show de Freddy jusqu’à s’empêtrer dans l’absurde le plus indigeste. Revival inespéré d’une franchise qui sentait alors le sapin, ce troisième opus offre en outre son lot de pépites à jamais gravées dans l’histoire du cinéma de genre : Patricia Arquette se faisant avaler par une serpent gargantuesque, Larry Fishburne en infirmier costaud, Dick Cavett (acteur dans Beetlejuice d’ailleurs) éconduisant la grande Zsa Zsa Gabor et, cerise sur le sundae, la réplique de Krueger la plus mémorable : "Welcome to prime time, bitch !". Un régal...


Commentaires sur le film

Welcome Freddy

3 etoiles

Ce troisième volet est encore regardable. Après une bonne entrée en matière la seconde moitié part un peu en sucette. Des scènes de cauchemars plus élaborées et on en apprend plus sur la "mythologie" Freddy Kruger. http://a-travers-le-7e-art.skyrock.com

1er octobre 2013 à 11:10 | Par Anarchygor
freddy 3

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

un chef d’oeuvre !!! *0*

2 octobre 2016 à 17:10 | Par ezfze’f

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 24609 photo 24610 photo 24611 photo 24612 photo 24613 photo 24614 photo 24615
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
I Am a Hero
2015
affiche du film
Backtrack
2015
affiche du film
The Virgin Psychics
2015
affiche du film
Southbound
2015
affiche du film
The Beauty Inside
2015
affiche du film
Prospect
2018
affiche du film
Captain Marvel
2019
affiche du film
Luz
2018
affiche du film
High Life
2018
affiche du film
Alita: Battle Angel
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage