ACTUALITES

GIVE ME FIVE - Best of Godzilla # 2

2.GODZILLA (1954)

Le premier Godzilla lance un sous-genre qui deviendra rapidement aussi populaire que prolifique pour le public nippon : le Kaiju Eiga (littéralement « film de monstres géants »). Si de nombreuses créatures géantes (Gamera, Mothra, etc.) viendront, à intervalles réguliers, détruire le Japon, aucune n’attendra cependant la célébrité du Roi des Monstres initial.

Très différent de ses épigones, ce long-métrage liminaire propose un climat de sérieux et d’angoisse qui disparaitra presque totalement dès lors que le monstre géant deviendra l’ami des tout-petits. Lancé dans le sillage des réussites américaines comme Le monstre des temps perdus, Le monstre vient de la mer, Des monstres attaquent la ville ou Tarantula, le film d’Inoshiro Honda exploite donc la crainte d’une apocalypse nucléaire au travers d’un scénario alarmiste qui traite également des dérives possibles d’une science privée de tout repère éthique. Rythmé par une bande originale martiale et emblématique, Godzilla demeure un incontournable du Kaiju Eiga et une vision indispensable pour les fans.

PRECEDENT SUIVANT

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage