ACTUALITES

GIVE ME FIVE - Ces machines qui se retournent contre leur créateur #4

#4 Roy Batty et les réplicants en fuite, dans Blade runner de Ridley Scott (1982)

Autre film culte, Blade runner est librement inspiré de la nouvelle Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick. Les réplicants (des androïdes) que pourchassent le Rick Deckard (Harrison Ford) ont la particularité d’avoir une durée de vie de 4 ans. Leur objectif n’est pas de dominer le monde ou de détruire l’espèce humaine, mais simplement de vivre plus longtemps. Ce qui les amène à rencontrer leur créateur, Eldon Tyrell, dans une optique pacifique (au début, en tout cas). Le questionnement de Roy Batty en fait l’une des machines les plus intrigantes du cinéma. « Machines » est à mettre entre guillemets, puisque la génération de réplicants dont il fait partie n’a plus rien de « mécanique » ou « robotique » : il s’agit plutôt d’êtres vivants créés artificiellement, mais entièrement biologiques et « programmés » génétiquement.

< PRÉCÉDENT
SUIVANT >

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage