BIFFF 2011

Gazette du BIFFF 2011

7 avril, Jour 1

Les attentes des chroniqueurs

Hellrick

1) THE WARD

2) I SAW THE DEVIL

3) THE TROLL HUNTER

4) SUPER

5) WAKE WOOD

Damien

1) I SAW THE DEVIL

2) RARE EXPORTS

3) THE TROLL HUNTER

4) URBAN EXPLORER

5) BEDEVILLED

Evil Seb

1) I SAW THE DEVIL

2) DETECTIVE DEE

3) 13 ASSASSINS

4) REIGN OF ASSASSINS

5) KARATE ROBO ZABORGAR

Vivadavidlynch

1) RED NIGHTS

2) THE WARD

3) I SAW THE DEVIL

4) THE TROLL HUNTER

5) RARE EXPORTS

Mae Nak

1) WAKE WOOD

2) I SAW THE DEVIL

3) THE WARD

4) URBAN EXPLORER

5) TROLL HUNTER

A ne pas rater !

Rare Exports : A Christmas Tale

Par : Mae-Nak

Basé sur une idée de Juuso Helander et réalisé par son frère, Jalmari, Rare Exports : A Christmas Tale est typiquement le genre d’oeuvre à faire fantasmer tout festivalier qui se respecte. Outre un sujet pour le moins rare (ou tout au moins très mal exploité) dans le cinéma de genre et une origine gage d’une certaine qualité (la Scandinavie ne cesse en effet plus de nous abreuver en pépites), le film peut compter sur un trailer totalement encourageant, mais aussi sur le grain de folie qui règne toujours lors des projections biffesques.

Il ne faudra en effet que quelques notes d’humour pour que le public s’embrase et apprécie le spectacle qui lui est proposé. Mais en quoi consiste-t-il justement ? Dans le Grand Nord lapon, une équipe de recherche américaine étudie des échantillons de forage au sommet d’une montagne et pense avoir découvert un ancien monticule funéraire à l’intérieur duquel quelque chose a été caché. La veille de Noël, le glacier près de celle-ci s’est couvert de sang. Des centaines de rennes qui ont été rongés jusqu’à l’os gisent dans la neige. Les explosions entendues des mois durant semblent avoir rendu fous les loups de la région. Le fils d’un chasseur de rennes local est, quant à lui, convaincu que ce massacre n’est pas l’œuvre des loups…

Et, comme de fait, ce qui se cache derrière l’intrigue de Rare Exports, ce n’est rien de moins que… le Père Noël et ses elfes. Mais, là où la suite du titre annonce un Christmas Tale, c’est bien à un « Nightmare » qu’il faut s’attendre. Avec un Petit Papa Noël bouffeur et violeur de gosses, l’œuvre de Jalmari Helander devrait abonder en vannes cyniques et autres situations mettant le vieillard préféré des enfants dans des situations plus que scabreuses.

Le public des divers festivals européens ne s’y est d’ailleurs pas trompé et, à ce titre, charmé par la qualité du spectacle offert, le jury du prestigieux Festival de Sitgès a décerné le Grand Prix à cette œuvre qui fait tant de bruits depuis quelques mois. Sorti aux USA dans un relatif anonymat, Rare Exports n’a certes pas encore rentabilisé son coût de production (estimé à 2 millions d’euros), mais ses passages remarqués en festivals pourraient lui ouvrir les portes d’une exploitation plus importante tant dans les salles du monde entier qu’avec l’assistance du support DVD.

Le programme de demain

18h00

Urban explorer

Réalisé par Andy Fetscher

Avec Nathalie Kelley, Andreas Wisniewski, Nick Eversman

Compétition européenne


20h00

Rare exports : A christmas tale

Réalisé par Jalmari Helander

Avec Onni Tommila, Jorma Tommila, Tommi Korpela

Hors compétition


22h00

Territories

Réalisé par Olivier Abbou & Thibault Lang Willar

Avec Roc La Fortune, Sean Devine, Nicole Leroux

Compétition Thriller


00h00

Alien vs Ninja

Réalisé par Seiji Chiba

Avec Mika Hijii, Ben Hiura, Shuji Kashiwabara

Hors compétition

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Inhabitant
2017
affiche du film
Cutterhead
2018
affiche du film
Freehold
2017
affiche du film
Hérédité
2018
affiche du film
Return to Return to Nuke 'Em High Aka Vol. 2
2017
affiche du film
Jurassic World: Fallen Kingdom
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage