Critique de film

Hellboy

"Hellboy"
affiche du film
  • Genre : Fantastique – Super héros
  • Année de production : 2004
  • Sortie belge : 0000-00-00
  • Réalisateur : Guillermo Del Toro
  • Pays d'origine : USA
  • Durée : 2h02
  • Budget : 60 millions de Dollars
  • Scénariste : Mike Mignola, Guillermo Del Toro, Peter Briggs
  • Musique : Marco Beltrami
  • [
  • Bande annonce
  • ]
  • Casting : Ron Perlman, Selma Blair, John Hurt, Doug Jones, Rupert Evans, Corey Johnson, Karel Roden, Brian Caspe, James Babson, Biddy Hodson, Santiago Segura, ...
  • Récompenses : Saturn Award du meilleur maquillage (Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur Etats-Unis 2005
    Imagen Award du meilleur réalisateur (2004)

Le professeur Broom travaille pour une agence secrète du gouvernement américain, dont la mission est de contrôler les phénomènes surnaturels pouvant menacer la sécurité du pays. Or, au sein même de son équipe se trouvent des êtres peu ordinaires, dont Hellboy, un colosse à la peau rouge doté d'une grande puissance physique, et Abe Sapien, un médium mi-homme, mi-poisson. Ils font équipe avec des agents du FBI, dont le jeune John Myers, pour lutter contre une créature meurtrière apparue de façon mystérieuse dans un musée d'archéologie de New York. Il apparait que ce monstre, qui se multiplie à chaque fois qu'on croit l'avoir détruit, est contrôlé par Rasputin, un être machiavélique qui projette de plonger le monde entier dans l'apocalypse.

Les critiques à propos de ce film

Hellboy - Comics quand tu nous tiens…
Par : Quentin Meignant


Ceci est le premier film vraiment « commercial » de Del Toro et le moins que l’on puisse dire est qu’il s’est bien débrouillé. Certes, le premier opus de la série (le deuxième est prévu pour janvier 2008) n’a pas rencontré le succès escompté dans les salles, mais on peut affirmer que le pari est tenu. Spectacle, humour : tous les ingrédients des Comics sont réunis pour nous offrir deux heures de plaisir !

Ce métrage a été inspiré d’une petite série de Comics créés par Mike Mignola et publiés par Dark Horse Comics. La série n’a pas remporté de succès comme l’ont fait Batman, Superman et autres Spiderman. Ceci explique sans doute le manque d’assistance lors de la sortie du film en salles. Il est certain qu’Hellboy évoque moins de choses au grand public que les autres super héros précités. Pourtant, cette réalisation est vraiment une œuvre de qualité et égale sans trop de peine les films du même acabit, l’humour en plus !

Les effets spéciaux sont hallucinants, même si certaines bêbêtes sorties tout droit de l’imagination de Mike Mignola nuisent quelque peu à la crédibilité de certaines scènes. La scène initiale, elle, est de toute beauté et fait appel à de sinistres événements du passé réel de notre planète. Le mélange réalité-fiction peut paraître étonnant mais est de très bonne qualité. Tout au long du film, nous suivons donc Hellboy, colosse tiraillé entre le Bien (les gens qui l’ont recueilli) et le Mal ( Raspoutine et toute sa clique, qui l’ont appelé sur Terre), et nous découvrons sa vie quotidienne, ses sentiments, ses joies et ses peines. Il nous emmène dans une aventure menée tambours battant jusqu’à son terme.

C’est Ron Perlman (Désolation) qui a été choisi pour interpréter ce personnage, ce qu’il fait avec grand talent ! Le spectacle offert au dénouement est quant à lui indescriptible et le tiraillement entre Bien et Mal nous fait douter jusqu’au bout de l’action du héros.

Un tout bon divertissement donc, à consommer sans modération en attendant que le deuxième épisode nous ébahisse encore plus !

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage