Critique de film

pub

House of the Dead 2

"House of the Dead 2: Dead Aim"
affiche du film

Sur un campus universitaire, une infection transmise par des zombies touchent la plupart de ces occupants. Une agence secrète gouvernementale est alors chargée d'endiguer la propagation du virus et l'invasion des zombies par la même occasion. Elle doit avant tout retrouver le zombie porteur de l'infection afin de pouvoir créer un antidote.

pub


Trailer - House of the dead (2005)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

House of the Dead 2 - Il relève quelque peu le niveau de la franchise
Par : Damien Taymans

Lorsque Michael Hurst (réalisateur de quelques épisodes des séries Hercule et Xena), grand amateur du jeu original, décide de prendre en main les rênes du second volet des House of the Dead, il entend bien faire oublier le premier épisode qui a marqué les spectateurs par sa médiocrité omniprésente. En effet, House of the Dead, premier du nom, a déçu bon nombre d’amateurs qui s’attendaient à voir une œuvre aussi sympathique que Resident Evil.

Il est vrai que le défi lancé est clairement réussi tant le deuxième épisode surclasse totalement le premier. Mais, en même temps, c’était si facile à relever qu’on est en droit de se demander si cela suffit à faire de la séquelle un bon film. Malheureusement, on est quand même assez loin du compte et si Hurst parvient à faire oublier les erreurs de Boll, nous n’avons pas pour autant droit à un modèle du genre.

Adoptant une photographie aussi agréable que celle des Resident Evil, House of the Dead 2 offre un spectacle bien supérieur à celui du premier opus. Ainsi avons-nous droit à de nombreuses scènes gores et à des effusions de sang à gogo, tout cela articulé à un scénario très cliché qui correspond tout à fait aux canevas imposés par un genre bien défini.

Seulement, au fil du métrage, on sent que l’inspiration s’essouffle et que le cœur n’y est plus. Dès la moitié du film, un manque d’ingéniosité scénaristique se fait ressentir. Si bien qu’on est sans cesse confrontés aux mêmes événements : on ouvre une porte, des zombies déboulent, mordant tout sur leur passage, on tire, on tue avant d’ouvrir une autre porte… Dès lors, ce qui avait constitué un bon début ne devient plus qu’éventrations, morsures, déchirements et démembrements sans sens. On en vient doucement à détester ces décors sombres comme le trou du c… de mon oncle Franck (surtout après une diarrhée) et son huis clos devient énervant tant les scènes se ressemblent.

Dommage car il y avait de l’idée. Reste quand même qu’un bon film part d’une bonne histoire et pas d’un jeu vidéo pour ados…


Oeuvres liées :

House of the Dead (2003)

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage