Critique de film

pub

I Trapped the Devil

"I Trapped the Devil"
affiche du film

Noël est censé être un moment propice à la paix et aux joyeuses réunions de famille. Mais lorsque Matt et son épouse Karen se présentent sans prévenir chez son frère Steve, qui est séparé de lui, pour célébrer les vacances, ils sont accueillis avec une horrible surprise: un homme est pris au piège dans le sous-sol. Mais pas n'importe quel homme. Steve pense que son otage n'est autre que le diable lui-même.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de I Trapped the Devil - Rattrapé par le rythme
Par : Quentin Meignant
Tags : BIFFF 2019

Cinéaste néophyte et indépendant, Josh Lobo aura mis le temps à mettre en boîte son premier long métrage, I Trapped the Devil qui vient d’être proposée en première internationale lors du BIFFF 2019. Cette toute petite production met en scène Karen et Matt qui rendent visite à Steve, le frère de Matt. Si les relations familiales n’étaient déjà pas au beau fixe, elles vont encore se tendre lorsque le couple se rend compte que Steve a enfermé quelqu’un dans sa cave. Steve prétend alors que le prisonnier est le Diable en personne et interdit formellement l’accès à la pièce. L’habitant des lieux a-t-il raison ou est-il devenu fou ?

Semblant tout droit sorti des années 80 et bénéficiant d’un traitement digne des VHS bis de l’époque, I Trapped the Devil interpelle dès son générique. Loin d’être généreux, celui-ci interpelle sur le manque de budget de son auteur mais instaure un climat généreusement bisseux qui n’est pas sans charme. Cette plongée dans le temps est aussi soulignée par des décors et costumes à l’avenant ainsi que par une bande son raisonnablement stridente qui n’est pas sans rappeler les efforts venus d’un autre temps.

Ces excellentes dispositions visuelles et sonores mises de de côté, I Trapped the Devil est un véritable exercice de style scénaristique, l’oeuvre sentant le piège à plein nez. Si Josh Lobo s’en sort avec les honneurs au niveau de l’écriture en elle-même, notamment grâce à un dénouement certes attendu mais parfaitement maîtrisé, il pêche allègrement au niveau du rythme et des dialogues. Trop nombreux et vains, mal mis en valeur par des comédiens pas toujours très impliqués, ceux-ci sabordent quelque peu un ensemble qui aurait sans doute mérité plus de moyens.

Fauché comme les blés, composant constamment avec les moyens du bord, I Trapped the Devil n’est ni une réussite ni un échec. S’appuyant sur un solide mystère mais ne parvenant pas à conserver un quelconque rythme, Josh Lobo s’en sort néanmoins avec les honneurs pour son premier long métrage.

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 57288 photo 57287 photo 57286
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018
affiche du film
Ride
2018
affiche du film
Kasane – Beauty and Fate
2018
affiche du film
Superlópez
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage