Festival NIFFF de Neufchatel (Suisse)

Journal du NIFFF - Jour 3

Du court, de l’asiatique et du québécois

Nous voilà déjà au troisième jour du festival et avec quelques bonnes heures de sommeil derrière moi, je suis d’attaque pour commencer cette nouvelle journée sous un soleil de plomb et une chaleur étouffante, vivement la salle climatisée et obscure.

En route pour la session de l’après-midi qui commence avec la projection Les Chimères de Heidi qui est constituée des treize meilleurs courts métrages suisses des neuf NIFFF précédents. Ces courts-métrages bien différents les uns des autres nous montrent un paysage haut en couleur du cinéma fantastique suisse. Avec quand même quelques petites préférences pour Swapped de Pierre Monnard qui suit l’aventure d’un garçon qui a échangé son père contre des poissons rouges, ou encore, les Minisplatters de G.R Mayer et I. Pavan qui sont des minis dessins-animées d’un petit personnage, d’un chien et d’une araignée. Dans l’ensemble un medley que j’ai bien apprécié.

Je continue ma journée avec un film de la catégorie New Cinema from Asia de nouveau dans la salle du Théâtre du Passage presque pleine. Bedevilled, flim Sud Coréen de Jang Cheol-so, nous relate la vie de deux femmes, Hae-won, belle femme de Séoul et de son amie d’enfance Boj-nam fille simple et paysanne vivant sur une petite île. Quand Hae-won retourne sur cette île où elle a passé son enfance, elle découvre comment Boj-nam est devenue une esclave dans sa communauté. Celle-ci décide de ne pas l’aider à se libérer de ses captifs et ce refus va faire tourner l’histoire au drame. C’est une histoire à la fois touchante et incroyablement prenante. On pourrait croire que ce métrage n’a pas sa place au NIFFF vu qu’il aborde le thème du rôle de la femme dans la société et que pour une bonne partie du film l’action ni est pas vraiment présente, mais bien au contraire. A la fois par la tension psychologique que dégage le film et par son final qui tourne au slasher, il est bien à sa place dans cette compétition. Pour le moment, c’est le meilleur film que j’ai vu. L’intrigue y est bien ficelée et absolument pas lassante, on a l’impression de retenir son souffle jusqu’au dernier moment et on peine à décrocher une fois les lumières allumées. La pointe d’humour aussi présente dans le film permet de ne pas être trop plombé par l’atmosphère quand même très lourde du film, le rendant ainsi plus accessible. Ce sont des échos plus que positifs que j’entends à la sortie de la projection, de laquelle je ressors troublée.

Je finis une nouvelle fois ma journée sur une projection québécoise ; Détour de Sylvain Guy. Nous suivons Léo, un secrétaire frustré de la vie qui, lors d’un meeting dans une province voisine, rencontre Lou, la femme fatale par excellence. Léo va changer sa vie entière après sa rencontre avec Lou et va jusqu’à commettre un meurtre. La grande salle du Théâtre presque vide n’annonçait déjà rien de bon, encore moins quand on sait que Sylvain Guy, lui-même, était là pour présenter son film. Des propres dires du réalisateur, il voulait un film qui s’inspirait fortement des Films Noirs des années 50, mais c’est surtout un film long et ennuyeux auquel on a à faire. Il n’y a malheureusement pas d’idées nouvelles dans le film, on dirait une histoire que l’on a déjà vue mille fois et le seul aspect du Film Noir que l’on peut retrouver est celui de la femme fatale. La réaction très tardive des applaudissements à la fin de la projection et la façon dont les gens sont sortis rapidement de la salle me dit que je ne suis pas la seule à ne pas l’avoir appréciée. C’est bien le pire cauchemar de tout réalisateur que Sylvain Guy vient de subir. Et malgré le fait que je n’ai pas aimé le film, il n’était de loin pas le pire que j’ai vu, mais n’avait résolument pas sa place au NIFFF.

Ce mardi s’achève donc sur une note de regret mais aussi avec le plaisir d’avoir découvert un film incroyable, que je peux d’ores et déjà noter comme un coup de cœur. La suite au prochain épisode.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Inhabitant
2017
affiche du film
Cutterhead
2018
affiche du film
Freehold
2017
affiche du film
Hérédité
2018
affiche du film
Return to Return to Nuke 'Em High Aka Vol. 2
2017
affiche du film
Jurassic World: Fallen Kingdom
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage