Jeux

LE RAT DU CLICK - Hetherdale (Red Herring Labs) et Don’t Escape (Scriptwelder)

Sommaire

Le The Game : Hetherdale (Red Herring Labs)

Le Flash de Harder : Don’t Escape 1,2,3 (Scriptwelder)

Intestin Farceur : Stupidella (Pitergames)

RETROUVER LE RAT
SUR FACEBOOK

Introduction

Nous vous avons parlé dans une chronique précédente du caractère exceptionnel pour du flashgame de Morningstar. Hetherdale confirme tout le bien que l’on pense de Red Herring Labs. Il est question dans ce jeu de recherches archéologiques sur fond de cité légendaire et de sorcellerie. Les dialogues entre les personnages n’ont pas le piquant des réparties entre Novak et Powell, mais ils sont plus nombreux et importants pour le bon déroulement de l’aventure. Comme Morningstar, Hetherdale bénéficie d’un gameplay et d’un level design qui exploitent au maximum les ressources du flashgame.

Mise à Jour : En Mars 2013, Red Herring Labs annonçait ne pas être en mesure de développer les suites de ses jeux. Ayant largement repoussé les limites du flashgame, le studio aboutissait à une voie sans issue, avec des projets trop lourds pour le logiciel Flash, et des problèmes d’ordre financier pour pouvoir passer à un mode de développement plus avancé. En Février 2015, Red Herring Labs semblait sortir de cette impasse avec un remake HD de Morningstar édité par Phoenix Online Publishing : Morningstar Descent to Deadrock. Les jeux édités par Phoenix sont disponibles sur leur site officiel ainsi que sur Steam. Red Herring Labs peut être suivi via son site, celui de Phoenix, ou directement sur Steam.

HETHERDALE

Dans Hetherdale, vous prenez en main la jeune étudiante Heather Montrose, spécialiste en poésie, et fraîchement débarquée au fin fond de l’Afrique au début des années 30 suite à un télégramme que lui a envoyé le professeur Harbach. Ce dernier déclare avoir trouvé des preuves de l’existence d’une cité légendaire : Hetherdale, qui passait jusque là pour n’être qu’une invention imaginaire d’un poète du XVIIIème siècle jugé fou. Si les intentions du professeur sont d’ordres purement archéologique et mythologique, celles de son associé principal, Ashcroft, peu aimable, et s’intéressant de près à l’ascension d’Hitler, sont en revanche plus obscures...

Avec une séquence d’introduction destinée à stimuler l’imagination du joueur, puisque le jeu commence 72 heures avant, Hertherdale constitue une aventure relativement classique. Heather se déplace par simple click en mode arcade dans une jungle dont le rendu 3D est du plus bel effet pour l’aspect exotique de l’environnement (modalité de déplacement que vous pourrez écourter une fois que vous aurez obtenu la carte des lieux). Les puzzles à résoudre se divisent en deux catégories. Les premiers ne semblent pas avoir d’autres intérêts que de servir de figuration à la difficulté de progresser dans la jungle. Les seconds, plus difficiles, font partie intégrale de la trame scénaristique. Vous rencontrerez plusieurs personnages, avec lesquels il vous faudra interagir à diverses reprises. Les dialogues contiennent de nombreuses informations indispensables pour pouvoir progresser. Ce parti pris, au demeurant cohérent (à quoi bon jouer à un jeu où il est question de légende et de poète fou, si on aime pas lire..?) fait d’Hetherdale un jeu d’aventure graphique très narratif ; ce qui pourra rebuter les fainéants et les impatients. C’est néanmoins dans ces échanges que se tisse le récit de cette descente au cœur du temps.

Jouer à Hetherdale

LE FLASH DE HARDER

Don’t Escape

Don’t Escape est une série escape room développée par Scriptwelder, principalement connu des joueurs de puzzle game en ligne pour Deep Sleep, sorti en 2012. Ce puzzle adventure, qui table sur une ambiance onirique cauchemardesque avec une esthétique pixelisée typée années 80 (on pensera au Commodore 64), et que Rusty Lake cite comme une de ses influences principales, a fait l’objet de deux suites, Deeper Sleep (2013) et The Deepest Sleep (2014).

Avec la série Don’t Escape, Scriptwelder renverse le concept d’escape room. Tout marche à l’envers : il ne s’agit pas de s’échapper, mais de se cloisonner. Original et amusant.

Jouer au lycanthropique Don’t Escape

Don’t Escape (lien alternatif)

Jouer au zombiesque Don’t Escape 2

Don’t Escape 2 (lien alternatif)

Jouer au cybernétique Don’t Escape 3

Don’t Escape 3 (lien alternatif)

Mise à Jour : confronté, comme de nombreux développeurs de flashgame, à la fin d’Adobe Flash annoncée pour 2020, Scriptwelder a rejoint la plateforme Steam avec la parution en Mars 2019 du jeu d’aventure graphique post apo Don’t Escape : 4 Days in a Wasteland, édité par Armor Games Studios. Si la série Deep Sleep demeure rétrospectivement plus marquante et influente que celle des Don’t Escape, c’est avec cette dernière que Scriptwelder a choisi de commencer à développer sur Steam. A quand Deep Sleep sur Steam ? Suivre Scriptwelder sur son blog.

INTESTIN FARCEUR : STUPIDELLA

Avec Stupidella, développé par Pitergames, tout est dans le titre...

Jouer à Stupidella

Jouer à Stupidella (lien alternatif)

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Dead Center
2018
affiche du film
Ride
2018
affiche du film
Kasane – Beauty and Fate
2018
affiche du film
Superlópez
2018
affiche du film
Quiet Comes the Dawn
2019
affiche du film
Brothers' Nest
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage