L’IMAGE DU JOUR

MUTAFUKAZ : It came from the moon !

24 décembre 2009 | Par : Quentin Meignant

Titre Mutafukaz Tome 0 : It came from the Moon !

Scénario RUN

Dessins Bicargo et RUN

Année 2008

Editeur Ankama Editions

Année d’édition 2008

Note 9/10

Résumé

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, des nazis astronautes s’apprêtent à conquérir la Lune.
Un siècle avant les déboires de Angelino et Vinz, le monde est déjà au bord du chaos !
Un album flashback, véritable hommage à la culture pulp dans ce qu’elle a de plus délirant de plus éclectique et surtout de plus explosif.

Qu’ont trouvé les Nazis sur la lune et quels sont leurs plans ?
Quel rapport avec Angelino et Vinz, les héros des précédents volumes ?
C’est tout l’enjeu d’un album surprenant qui ajoute une nouvelle facette à l’univers Mutafukaz.

Après deux tomes qui brillaient déjà par leur originalité graphique et par un scénario pour le moins percutant, les gens de chez Ankama Editions ont pu compter sur le génie de RUN et Bicargo pour surprendre leur monde. Là où tout le monde attendait un troisième tome de Mutafukaz, les deux collaborateurs servirent en 2008 une préquelle particulièrement déconcertante aux relents SF.

It Came from the Moon !, considéré comme le Tome 0 de la saga, revient sur le passé... et plus particulièrement sur l’époque de la seconde guerre mondiale et transforme véritablement cette époque par quelques changements historiques significatifs. Des nazis sur la Lune, idée déjà exploitée par le cinéma de genre, voilà le principe de base d’un volume de 160 pages déjà devenu culte.

Véritable hommage à la culture pulp, la saga Mutafukaz se décline à merveille en 3D durant 16 pages (grâce à des lunettes 3D colors fournies avec l’ouvrage), ce qui rend l’ensemble encore plus réjouissant. Délirant et clichéesque à souhait, le livre fait preuve d’une énorme originalité avec de nombreux encarts publicitaires bidons au verbe hilarant, clins d’yeux aux nombreux points abordés par une intrigue un rien brouillonne.

Nazis, Luchadores, héros, sang, bruitages exagérés, rien n’est oublié pour faire vivre au lecteur une expérience pleine et presque totalement incompréhensible par rapport au reste de la saga (à moins de faire les liens grâce aux dernières pages de l’ouvrage, ce qui n’est tout de même pas donné à tout le monde). Immense délire respectueux du genre qu’il aborde, Mutafukaz résulte d’un travail artistique incroyable (notamment dans l’utilisation de la 3D) mais aussi de la passion de véritables héros francophones du comic book. Une oeuvre indispensable !

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage