Critique de film

pub

Maniac cop

"Maniac cop"
affiche du film

Une série de meurtres horribles déclenche la panique dans les rues de New York. Une confusion qui atteint son paroxysme lorsque la presse révèle que tout laisse à penser que ce tueur maniaque est un policier...

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Maniac Cop - Gare au poulet
Par : Seb Brunclair

Rien ne va plus dans les rues de New York. Un mystérieux personnage en tenue de policier sème la terreur en éliminant de pauvres passants sans défense. Suite au meurtre de sa femme, qui l’avait surpris en plein adultère, le flic Jack Forrest (Bruce Campbell) est accusé d’être ce "Maniac cop" qui fait trembler la Grosse Pomme en lui faisant perdre toute confiance envers les forces de l’ordre. Convaincu de l’innocence de Forrest, l’inspecteur McRae (Tom Atkins) mène l’enquête…

Une figure imposante avance de manière menaçante dans la pénombre, arme au poing. Au son d’une nappe de synthé, il poursuit inlassablement une proie n’ayant aucune chance d’en sortir indemne : pas de doute, Maniac cop présente tous les signes apparents d’un bon vieux slasher typé eighties. Si le film peut effectivement se ranger dans cette catégorie si chère aux réalisateurs de séries B en panne d’inspiration, il emprunte également certains éléments au film policier. Entre un rapport d’autopsie, une recherche d’indices et quelques phases de papote entre flics, l’enquête avance petit à petit à mesure que les héros en apprennent plus sur le psychopathe de service, interprété par l’immense (au sens propre du terme) Robert Z’dar et son menton hors du commun.

Ces deux genres s’entremêlent avec bonheur grâce au talent de scénariste du prolifique Larry Cohen (The Stuff, L’Ambulance ou, plus récemment, Phone Game) et la présence derrière la caméra de William Lustig, responsable entre autres du cultissime Maniac (qui n’a aucun rapport direct avec Maniac cop, malgré son titre). Cette réunion de talents du cinéma des années 80 ne s’arrête pas là, puisqu’on retrouve pêle-mêle Bruce « Ash » Campbell, Tom Atkins, Richard Roundtree (le fameux Shaft, icône de la blaxploitation) et même Sam Raimi, venu faire un petit coucou à la caméra.

Si le film est considéré par beaucoup comme étant culte et que son ambiance sombre sur fond de violence urbaine fonctionne toujours aujourd’hui, il faut tout de même reconnaître qu’il supporte par moments assez mal le poids des années, et qu’un certain manque de folie et d’audace l’empêche parfois de tutoyer les sommets du genre. Certains regretteront sans doute également le manque d’humour dont il fait preuve, si l’on excepte cette scène irrésistible où le personnage de Tom Atkins, à qui son supérieur vient de faire remarquer qu’il ne l’avait pas vu sourire depuis des années, émet un inoubliable sourire forcé sous les yeux ébahis de son interlocuteur. Ces réserves n’empêcheront nullement les amateurs d’apprécier ce Maniac cop, qui s’est vu accompagner de deux suites, sorties en 1990 et 1993, toujours sous l’égide de Cohen et Lustig (qui reniera néanmoins le numéro 3).


Parfois trop sage mais toujours efficace, Maniac cop est une série B qui se laissera apprécier par les nostalgiques du cinéma d’exploitation des années 80 désireux de retrouver une belle brochette de comédiens de l’époque et qui attendent d’un slasher autre chose qu’une simple suite de meurtres prévisibles sans scénario digne de ce nom.

Commentaires sur le film

Tres bon

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Un excellent thriller fantastique avec une histoire assez original et qui nous prend en haleine des les premieres minutes. Le seul hic c’est la maquillage du tueur qui change au fur et a mesure des scènes

26 juin 2014 à 13:06 | Par stevens
Tres bon

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Un excellent thriller fantastique avec une histoire assez original et qui nous prend en haleine des les premieres minutes. Le seul hic c’est la maquillage du tueur qui change au fur et a mesure des scènes

26 juin 2014 à 13:06 | Par stevens
Tres bon

4 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Un excellent thriller fantastique avec une histoire assez original et qui nous prend en haleine des les premieres minutes. Le seul hic c’est la maquillage du tueur qui change au fur et a mesure des scènes

26 juin 2014 à 13:06 | Par stevens

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



News associées (1)

avril 2015
R.I.P. Robert Z’Dar
1er/04/2015

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage