Critique de film

pub

Massacre à la tronçonneuse 3

"Leatherface : Texas Chainsaw Massacre 3"
affiche du film

Perdus sur une petite route du Texas, Michelle et Ryan sont poursuivis par un fou armé d'une tronçonneuse. Le cauchemar ne fait que commencer...

pub

Les critiques à propos de ce film

Massacre à la tronçonneuse 3 - Mieux que le deuxième mais tellement moins bien que le premier !
Par : Damien Taymans

La saga continue. Après avoir créé un chef-d’œuvre de perversité avec le premier opus intitulé Massacre à la tronçonneuse, Tobe Hooper avait repris les rênes du deuxième opus de façon tout à fait maladroite. En effet, Massacre à la tronçonneuse 2 était très loin d’atteindre la perfection de son grand frère mais était en plus animé d’une histoire des plus ridicule. C’est pourquoi il était urgent de redresser la barre de la franchise avec un troisième volet d’un meilleur niveau.

Seulement, dès la genèse de sa création, ce troisième épisode des aventures de Leatherface va souffrir et ne verra le jour qu’après de nombreux rebondissements. Financé par des producteurs qui ne savent pas ce qu’ils veulent, de nombreux projets seront lancés puis abandonnés. Ainsi, le scénario devait être écrit pas Kim Henkel, scénariste du premier opus mais le projet tombe à l’eau avant que Tobe Hooper refuse d’en être à la baguette, préférant réaliser le film Spontaneous Combustion. Le scénario est alors confié à David Schow qui a travaillé sur Freddy 5 : l’enfant du cauchemar et qui signera plus tard le scénar de The crow, Critters 3 et 4 et Massacre à la tronçonneuse : le commencement. Mais là encore les producteurs ne sont pas satisfaits et cisaillent le scénario original pour n’en garder que ce qu’ils aiment. Et les ennuis continuent lorsque Jeff Burr prend la même direction que son scénariste. Finalement, après avoir été viré puis réintégré, le réalisateur reprend la direction du film qui sera encore réduit au montage et en proie aux volontés de dirigeants peu scrupuleux.

Toujours est-il que le film naît finalement et atteint nos écrans. Mais l’œuvre tant attendue n’est pas réellement à la hauteur. Pourtant, Burr choisit la bonne direction. Ne souhaitant pas faire une nouvelle séquelle ridicule comme l’avait malheureusement tenté Tobe Hooper avec Massacre à la tronçonneuse 2, Burr revient aux sources et s’inspire essentiellement de l’œuvre originale. Mais de trop nombreux changements viennent entacher le film. Leatherface et le grand-père sont replacés dans une famille différente qui contient notamment une petite fille bien étrange. Une longue course-poursuite inutile se déroule durant une bonne partie du métrage. La scène du dîner est reproduite mais est loin d’atteindre l’intensité de celle offerte dans le premier film.

Néanmoins, à côté de ces changements négatifs, Burr parvient à imposer des scènes originales et sympathiques. Ainsi, on s’amusera beaucoup de voir Leatherface peiner devant son logiciel éducatif et hésiter entre clown et nourriture, on appréciera cette magnifique tronçonneuse chromée que lui offrent ses frères. Et on applaudira également l’ambiance pesante que parvient à créer l’auteur.

Malheureusement, même si le réalisateur parvient tant bien que mal à remettre de l’ordre dans un saga amoindrie par la séquelle de Hooper, le film reste très éloigné de la réussite du premier épisode et ne mérite qu’un statut très moyen dans la franchise.


Oeuvres liées :

Massacre à la tronçonneuse (1974)
Massacre à la tronçonneuse 2 (1986)
Massacre à la tronçonneuse nouvelle génération (1994)
Massacre à la tronçonneuse (2003)
Massacre à la tronçonneuse : le commencement (2007)

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage