Critique de film

pub

Matrix reloaded

"Matrix reloaded"
affiche du film

Neo apprend à mieux contrôler ses dons naturels, alors même que Sion s'apprête à tomber sous l'assaut de l'Armée des Machines. D'ici quelques heures, 250 000 Sentinelles programmées pour anéantir notre espèce envahiront la dernière enclave humaine de la Terre. Mais Morpheus galvanise les citoyens de Sion en leur rappelant la Parole de l'Oracle : il est encore temps pour l'Elu d'arrêter la guerre contre les Machines. Tous les espoirs se reportent dès lors sur Neo. Au long de sa périlleuse plongée au sein de la Matrix et de sa propre destinée, ce dernier sera confronté à une résistance croissante, une vérité encore plus aveuglante, un choix encore plus douloureux que tout ce qu'il avait jamais imaginé.

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Matrix reloaded - Rechargement de la matrice
Par : Chroniqueurs

Par Frank Black

L’exercice de la séquelle, artistiquement périlleux mais commercialement juteux, consiste le plus souvent en une surenchère spectaculaire et budgétaire déclinant invariablement la formule originale. Le succès de Matrix résidait dans sa capacité à assimiler ses influences cinématographiques et culturelles (Blade Runner, Dark City, Terminator, culture manga) pour ensuite créer un univers unique obéissant à ses propres codes mais surtout révolutionnaire dans son mariage inédit du visuel et du cérébral.

Matrix Reloaded ne déroge pas à la règle, les frères Wachowski adhérant au principe de la surenchère inhérent à tout deuxième volet. Les bases (scénaristiques et visuelles) de cet univers ayant été établies dans le premier opus, on débarque donc en territoire connu, l’effet de surprise s’étant envolé. La narration est ici linéaire, ayant perdu toute son originalité pour embrasser pleinement ce monde construit précédemment avec tant de complexité. Plus spectaculaire et moins naïf, Matrix Reloaded officie donc comme une suite logique, selon les critères établis par Hollywood, abandonnant son statut culte pour celui du blockbuster, tout au moins au premier degré.

Car une fois passé l’apparente surface glacée du film, on constate que les frères Wachowski ont réalisé un film à deux niveaux, à l’image du monde dans lequel les protagonistes évoluent. Sous son premier abord de blockbuster destiné aux masses, Matrix Reloaded est aussi un film de cinéphiles pour cinéphiles où les cinéastes assument pleinement l’origine de leur création et son statut maintenant mythique. Le film multiplie les références. La science fiction, les films d’arts martiaux et médiévaux tout comme le western spaghetti sont ici célébrés, le plus souvent à travers des clins d’œil, en passant par le cinéma de John Woo et Mamoru Oshii.

Si les réalisateurs avouent ainsi leurs inspirations, ils sont tout autant conscients de l’importance de leur œuvre. Et c’est là qu’interviennent les scènes d’action, en particulier cette scène centrale où Néo combat dans la cour d’un immeuble un agent Smith multiplié à l’infini. Après avoir redéfini les standards du film d’action au niveau visuel, le style des frères Wachowski a été recopié jusqu’à la banalisation, sombrant dans le cliché entre les mains de cinéastes sans inspiration, de Charlie’s Angels à Tomb Raider, sans oublier tout un bataillon de séries télé.
Ainsi à travers cette séquence montrant Néo balayant cette armée d’agents Smith, les frères Wachowski balayent tous ces clones cinématographiques, en poussant une fois de plus le niveau visuel de leur cinéma, et par la même celui du 7ème art.

Les combats en tout genre, acrobaties et poursuites abondent, redéfinissant une fois de plus le cinéma d’action et rendant subitement obsolète près de 30 ans de films d’action. A ce titre, la séquence dde l’autoroute mérite à elle seule de faire entrer le film dans le panthéon du cinéma d’action ! La technologie est ici mise au service de l’imagination, au profit d’une œuvre dont les aspirations sont bien plus grandes. La barre vient d’être réhaussée, et les films de genre qui suivent n’en ressortiront pas indemnes. Après ce nouvel épisode de "Matrix", regarder un nouveau et sans envergure Charlie’s Angels et Tomb Raider n’a plus de raison d’être.

Si le script est épuré à l’extrême (au niveau de l’intrigue s’entends), c’est ainsi pour mieux incarner le cinéma d’action, se l’approprier et lui redonner forme. Comme le titre l’indique, les frères Wachowski ont seulement rechargé la machine ; mais par la même ils viennent de créer un superbe film d’action à l’intelligence non démentie, donnant un électrochoc salvateur à deux genres moribonds, l’action et la S.F, et offrant de nouvelles possibilités visuelles au 7ème art.


Oeuvres liées :

Matrix (1999)
Matrix revolutions (2003)

Commentaires sur le film

Le must

5 etoiles

coups de coeurCoup de coeur !

Si je ne me trompe pas c’est avec la saga Matrix que les effets visuels dit "bullet time" ont été rendus célèbres. Il s’agit du meilleur Matrix des trois opus. Voici enfin un film que je ne me lacerai jamais de regarder.

24 septembre 2008 à 22:09 | Par Jean-Sébastien

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage