Critique de film

pub

Mission : Impossible

"Mission : Impossible"
affiche du film

Ethan Hunt, un agent secret est victime d'un coup monté suite à la mort des membres de son équipe d'espionnage. Fuyant les assassins du gouvernement, s'introduisant dans l'impénétrable voûte de la CIA, se cramponnant littéralement au toit d'un TGV, Hunt fonce à toute allure pour devancer ses poursuivants et se rapprocher de la découverte de l'incroyable vérité...

pub

Les critiques à propos de ce film

Critique de Mission : impossible - Votre mission si vous l’acceptez...
Par : Chroniqueurs

Par Nicolas Szafranski

C’est sous la houlette d’un Tom Cruise despotique et orgueilleux que Brian De Palma a dû mettre en boite ce premier Mission : Impossible. Mais, bien que l’atmosphère électrique du tournage conduisait parfois le réalisateur à de belles prises de tête avec son égocentrique star, également producteur de la franchise, cette association accouche finalement d’un des meilleurs épisodes de la saga.

Difficile pourtant d’apercevoir dans le résultat final les vestiges d’un quelconque malaise entre l’acteur/producteur et son réalisateur puisque la patte de Brian De Palma parcoure dans son intégralité cette palpitante mission. Au rythme d’un suspens paroxystique (l’apogée étant atteint lors de la désormais cultissime descente en rappelle dans la salle de l’ordinateur de Langley) et d’une réalisation typique de son auteur (décadrage, vue subjective, double focale), ce thriller d’espionnage ne ménage donc pas les nerfs du spectateur, scotché à son siège par la spectaculaire tension déployée par un récit parfaitement écrit par David Koepp et par la robuste partition composée par Danny Elfman. Le réalisateur prend également le temps d’y inscrire sa paranoïa autour de la mise en scène de l’image (en témoigne le générique d’ouverture uniquement composé des futures images du film), et de la technologie (souvent source de menace et d’aliénation chez De Palma), apposant ainsi sa signature sur l’intrigue. Et même si, dans sa dernière ligne droite, le film a tendance à faire dans le grand n’importe quoi avec cet affrontement final sur le TGV sous la Manche (?!), forcé de constater que l’on n’a jamais été autant suspendu au destin d’un héros que lors de cette ultime séquence.

Mais Mission : Impossible ne plaira sûrement pas à tout le monde, et surtout pas aux fans hardcore de l’œuvre originale. Premièrement, parce qu’il ne respecte en aucun cas la mythologie créée par Bruce Geller et, pire encore, la maltraite en éliminant tous les membres de l’équipe lors de la mission qui ouvre le métrage, et en pervertissant une des grandes figures de la série télévisée. Et, même si l’équipe est présente physiquement, la réussite ou l’échec de la mission ne dépend finalement que des performances d’Ethan Hunt. Ensuite, il faut bien avouer que la performance lénifiante d’Emmanuelle Beart est loin de crever l’écran, tout comme Jean Reno, au jeu propre mais terriblement plat. Fort heureusement, l’incarnation de Tom Cruise fait des étincelles, tout comme la vénéneuse Vanessa Redgrave, magnifique en marchand d’arme, et le charismatique Jon Voight, qui nous fait oublier sans mal la sublime crinière poivre et sel de Peter Graves. Ving Rhames, valeur comique ajoutée, s’avère être également un très bon atout.

Haletant et ponctué de séquences qui font désormais date dans le genre, Mission : Impossible premier du nom est donc thriller rondement mené par un réalisateur qui a su brillamment apposer sa griffe à ce blockbuster au prix de sa fidélité au matériel d’origine.


Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage