Critique de film

pub

Sensoria

"Sensoria"
affiche du film

Caroline, bientôt 40 ans, a perdu à peu tout ce à quoi elle tenait dans la vie. Elle s'installe dans un nouvel appartement et réalise qu'elle n'est pas aussi seule qu'elle ne le pensait. Alors qu'elle est à la recherche de quelque chose de neuf dans sa vie, quelque chose semble aussi à sa recherche...

pub


Trailer - Sensoria (2015)
Par : Damien Taymans

Les critiques à propos de ce film

Critique de Sensoria - Wilhelm Crime
Par : Seb Brunclair
Tags : BIFFF 2016

Abandonnée par son mari, Caroline prend un nouveau départ dans un nouvel appartement. Bien vite, elle découvrira qu’elle n’est finalement pas si seule au monde.

Pas besoin de détailler davantage le pitch de Sensoria : un appartement avec un lourd passif, des portes qui s’ouvrent et se ferment toutes seules de par une mystérieuse présence invisible, une étrange gamine aux cheveux longs, vous connaissez le topo. On se demande ce qui a pu motiver Christian Hallman et son co-scénariste à nous pondre une oeuvre aussi convenue, plate et dénuée de la moindre surprise.

La première partie est censée nous faire ressentir de l’empathie pour Caroline, déprimée à l’idée d’être trop vieille pour avoir droit à une seconde chance dans la vie. Ce ne sont pas les quelques interactions avec les étranges occupants de son immeuble, personnages dont on cherchera vainement l’utilité dans l’intrigue, ou avec sa meilleure amie, qui parviendront à faire exister une héroïne qui n’est que le jouet d’une intrigue paresseuse.

Les révélations, qui n’en sont pas vraiment, atteignent un summum de ridicule (si vous aimez faire la chasse au fameux "cri Wilhelm ", vous aurez droit à une de ses utilisations les plus aberrantes) dans le dernier acte, en décalage complet avec ce qui vient de précéder, achevant de condamner le métrage aux oubliettes du cinéma de genre.


Commentaires sur le film

0 etoiles

Indigent à tout point de vue, Sensoria est un collage de plans fixes mal cadrés et mal éclairés, qui ne raconte pour ainsi dire rien. Cela virerait presque au ridicule...

21 avril 2016 à 16:04 | Par Quentin Meignant

0 etoiles

Un épisode entier d’À vendre, à acheter sans les vannes lourdingues de l’agent immobilier, ça reste quand même insupportable.

21 avril 2016 à 16:04 | Par Damien Taymans

Donnez votre avis sur le film !

En résumé
ecrire un commentaire sur le film
;



Galerie photos

photo 53134 photo 53133 photo 53132
Voir la galerie complète

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019
affiche du film
The Soul Conductor
2018
affiche du film
Stray
2019
affiche du film
Dark, Almost Night
2019
affiche du film
The Dead Center
2018

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage