L’IMAGE DU JOUR

Twilight : Tentation de Stephenie Meyer

26 avril 2010 | Par : Damien Taymans

Titre Twilight : Tentation

Titre original Twilight : New moon

Auteur Stephenie Meyer

Année 2006

Genre Romance fantastique

Editeur Hachette

Année d’édition 2009

Note 4/10

Résumé

Bella fête ses 18 ans. La soirée d’anniversaire que lui organisent les Cullen tourne mal : la jeune fille se blesse et la vue de son sang provoque des réactions diverses chez les vampires. Trois jours plus tard, Edward lui annonce qu’il ne l’aime plus et que sa famille déménage. Bella ne comprend pas ce brusque retournement et sombre dans la dépression. Elle reprend le dessus peu à peu et s’aperçoit qu’en courant de graves dangers elle peut entendre la voix d’Edward. Elle décide alors de s’exposer régulièrement. Dans ce but, elle restaure de vieilles motos avec Jacob, le fils de Billy. Une amitié amoureuse se noue entre eux. Mais le retour soudain de Victoria et Laurent jette le trouble à Forks. Bella se retrouve traquée. Elle est sauvée in extremis par le clan indien des Protecteurs, qui ne sont autres que des loups-garous, ennemis héréditaires des vampires...

"Tenir sa main, sentir ses bras autour de moi. Ce serait peut-être agréable. Ce n’aurait peut-être pas l’air d’une trahison. Et puis, qui trahissais-je, sinon moi-même ?" s’interroge Isabella Sawn, héroïne tourmentée par les deux amours qui s’offrent à elle. L’un révolu depuis que son suceur de sang d’Edward s’est enfui, l’autre en progression avec le bellâtre Jacob Black proche de la catatonie à force de constater que son rentre-dedans ne porte pas ses fruits. Voilà, résumée en un court soliloque, la trame de ce deuxième roman de la saga Twilight écrite par Stephenie Meyer. Non contente d’avoir revisité la mythologie vampirique dans Twilight : Fascination, au point de transformer les suceurs de sang en d’inoffensifs intellectuels végétaliens (toutes proportions gardées), Meyer s’attaque désormais aux figures lycanthropiques, plus viriles toutefois, qui s’échinent à éliminer les vampires de Forks dans une sorte de mauvais remake d’Underworld. Les loups sont robustes, courent super vite et vivent en meute, jusque-là, rien de nouveau. Mais Meyer a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit d’anéantir des légendes séculaires et s’ingénie à dresser le portrait de Jacob, alias Jake, puceau surchevelu qui tombe à son tour sous le charme de la fille la plus banale (elle se décrit comme tel) du petit village de Forks.

Une intrigue inexistante, des conceptions purement adolescentes nappées de sucre et enrobées de guimauve : aucun doute : le deuxième opus de la saga constitue la vache maigre de cette franchise romanesque pour moins de 16 ans. Qu’à cela ne tienne, dans sa catégorie, si l’on escompte les pitreries prétendument fantastiques, Tentation s’en sort avec les honneurs. Sorte d’ersatz "Harlequin" pour jeunots, ce second volet ne devient, au contraire de son prédecesseur, convainquant que dans sa dernière partie lorsqu’apparaît la dynastie des Volturi, incarnations un poil plus terrifiantes des vampires jusqu’ici tournés en ridicule. La pauvreté lexicale et stylistique de cette nouvelle livraison atteste de l’impasse dans laquelle se trouve la romancière, contrainte d’étirer à l’envi ses récits filiformes, les transformant en complaintes onaniques sans le moindre intérêt.

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Image du jour

Récentes critiques

affiche du film
The Platform
2020
affiche du film
Werewolf
2018
affiche du film
Play or Die
2019
affiche du film
Ça: Chapitre 2
2019
affiche du film
Cities of Last Things
2018
affiche du film
Impossible Crimes
2019

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage