News

Un procès pour Avatar ?

6 novembre 2009 | Par : Quentin Meignant

La Révolution de Cameron entâchée d’un plagiat ?

Ce serait tout de même ballot... Après avoir émoustillé la communauté fantasticophile au grand complet, charmé les experts en tous genres et bénéficié d’une mise en lumière rarement connue jusque là, l’oeuvre de James Cameron, Avatar, pourrait bien être... un plagiat !

Si le cinéaste n’a bien entendu rien emprunté au niveau de la forme, son film étant annoncé comme une révolution visuelle, il se pourrait en effet qu’il se soit inspiré d’une nouvelle écrite en 1957 par Poul Anderson, Call Me Joe.

Le synopsis de la nouvelle est le suivant : Paraplégique, Ed Anglesey est connecté par télépathie à une forme de vie artificielle afin d’explorer la planète Jupiter. Anglesey se découvre à travers le liberté que lui offre ce nouveau corps, lutte contre des prédateurs à la surface de Jupiter et commence à devenir un véritable autochtone à force de rester connecté à son corps artificiel...

Troublant, n’est-ce pas ? Toujours est-il qu’une action en justice devrait être intentée envers Cameron dans les jours à venir, ce qui n’est pas une première pour le réal, déjà accusé de pareille manière (et à raison !) pour Terminator.

Source : Io9

Ajouter un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cinemag

> Feuilleter

Concours

Sondage